Technos et Innovations

Renault s’essaie à la blockchain dans son usine de Douai, et embarque Faurecia, Saint-Gobain, Plastic Omnium...

Gautier Virol , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Cas d'entreprise Le constructeur Renault a annoncé, jeudi 10 septembre, avoir testé une solution blockchain développée par IBM. Sa vocation : garantir la traçabilité des éléments relatifs à la conformité de ses véhicules.

Renault s’essaie à la blockchain dans son usine de Douai, et embarque Faurecia, Saint-Gobain, Plastic Omnium...
Sur la chaîne de production de l'usine Renault de Douai (Nord).
© Renault

Renault sur la route de la blockchain. Le constructeur a annoncé, jeudi 10 septembre, avoir testé une solution blockchain en partenariat avec IBM et plusieurs fournisseurs clé. L’objectif : "garantir la traçabilité des éléments relatifs à la conformité des véhicules", explique Vincent Fournier, senior manager blockchain dans l’entreprise américaine.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte