Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Renault, PSA... Les constructeurs automobiles suscitent l’engouement des épargnants

Arnaud Dumas , , , ,

Publié le

RCI Banque enregistre cette année encore des résultats record. La banque captive de Renault a contribué pour plus de 800 millions d’euros à la marge opérationnelle du groupe en 2015. Ses produits de collecte d’épargne séduisent de plus en plus les consommateurs, avec plus de 10 milliards d’euros collectés.

Renault, PSA... Les constructeurs automobiles suscitent l’engouement des épargnants

Les entreprises citées

La baisse de la rémunération du livret A ne fait pas que des malheureux ! Renault voit affluer vers lui l’épargne des ménages. A l’occasion de la présentation de ses résultats financiers, la banque du constructeur a annoncé avoir dépassé les 10 milliards d’euros d’encours d’épargne auprès de la clientèle de particuliers.

La banque captive de la marque au losange réalise cette année encore des résultats record, avec un résultat avant impôt de 844 millions d’euros, en progression de 26,3 %.

Le livret Zesto a été lancé en France en 2012, puis étendu à L’Allemagne, en Autriche et Royaume-Uni, et a été enrichi d’une offre de compte à terme. Zesto propose en France une rémunération de l’ordre de 1,70 %, contre 0,75 % pour le livret A… Sur la seule année 2015, RCI Banque a collecté 3,7 milliards d’euros sur les quatre pays. Soit une progression de 56,9 % du total de ses encours de dépôts, qui atteignent 10,2 milliards d’euros au 31 décembre.

Les Allemands confient leur argent aux constructeurs français

Surprise, ce ne sont pas les Français les plus friands du livret Renault mais les Allemands. Ils ont déposé en tout 7 milliards d’euros, contre 1,3 milliard d’euros collecté dans l’Hexagone. Au Royaume-Uni, alors que l’offre d’épargne n’a été lancée qu’au mois de juin 2015, la collecte a déjà dépassé le milliard d’euros.

Cet engouement des épargnants européens pour les livrets d’épargne des constructeurs automobile souscrits entièrement par internet profite également à PSA Peugeot Citroën. Un an après son grand concurrent français, le groupe sochalien s’est lui aussi lancé dans la collecte d’épargne. Sur le premier semestre 2015, la banque captive de PSA totalisait plus de 2,8 milliards d’euros de dépôts, là encore avec une dominance des épargnants allemands (1,4 milliards d’euros).

Cette collecte permet avant tout aux constructeurs de diversifier leurs sources de financement pour fournir des crédits automobiles aux clients des réseaux de distribution, mais aussi des prêts bancaires aux concessionnaires. Cette nouvelle source d’argent frais leur assure des liquidités permanentes en évitant de se mettre dans la main des marchés. Les livrets de RCI Banque représentent ainsi 32 % de ses encours totaux financés à fin 2015, un objectif réalisé un an plus tôt que prévu.

Arnaud Dumas

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle