Reflux des investissements directs étrangers

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Reflux des investissements directs étrangers
Alors que le commerce international marque le pas, les flux d’investis­sements directs étrangers (IDE) sont aussi en baisse de 20 % au premier semestre 2019 par rapport au second semestre 2018 à 572 milliards de dollars. Le recul concerne surtout les pays de l’OCDE qui ont reçu 43 % de moins d’investissements que lors du semestre précédent. Cette baisse est particulièrement due à certains pays (États-Unis, Irlande, Belgique, Pays-Bas). à l’inverse, les pays émergents du G20 ont vu leurs investissements se maintenir. La Russie est passée d’un flux négatif à un flux de 16 milliards et la Chine et l’Inde ont progressé. L’OCDE note une forte baisse des flux de la Chine vers les États-Unis. Ces derniers sont toujours le premier pays d’accueil des investissements. La France est troisième[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte