International

Raffineries numériques

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Si les data sont le pétrole du XXIe siècle, alors demandons-nous où sont les raffineries et qui les détient ? Quelles entreprises jouent un rôle équivalent à Total ou Shell dans ce nouveau secteur ? Qui fournit, comme Technip, CGG ou Vallourec, les technologies pour permettre à ces données brutes de se transformer en carburant, de produire de la valeur ajoutée ? Lorsque l’on regarde de l’autre côté de l’Atlantique, la réponse est assez évidente. Aux États-Unis, les majors du numérique s’appellent Google, Amazon, Facebook, Apple, mais aussi Cisco ou Salesforce. En Chine aussi, elles ont un nom : Alibaba pour la plus connue, mais aussi Weibo, Huawei ou Xiaomi. Mais ici, en Europe, rien. Le néant. Le constat est dur, mais nous n’avons pas su faire émerger de major du digital sur le Vieux Continent. Tout juste avons-nous[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte