Economie

Rachats en série dans l'impression 3D

Marine Protais , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Rachats en série dans l'impression 3D
Le centre de R&D de GE à Pittsburg, où sont testées de nouvelles méthodes d’impression.
Après General Electric (GE), qui annonçait la semaine dernière le rachat de deux fabricants d’imprimantes, c’est au tour de Siemens d’acquérir 85 % des parts de la société britannique Materials Solutions, un spécialiste de la fabrication additive métallique. Ces deux industriels s’intéressaient déjà de près à cette technologie. GE a ouvert en avril un centre de R & D à Pittsburg (États-Unis) pour expérimenter de nouvelles méthodes d’impression. Siemens possède depuis un an une usine en Suède qui répare des têtes de brûleurs de turbines à gaz grâce à l’impression 3D. Mais ces rachats marquent le début de la fabrication de pièces en grande série. « GE a annoncé qu’il allait imprimer[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte