Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Qui a fait échouer la fusion entre Orange et Bouygues Telecom ?

, , , ,

Publié le

Analyse Orange-Bouygues, c’est fini. Selon Martin Bouygues interviewé par le Figaro, la faute n’en revient ni à lui, ni à Orange, mais à l'un des deux autres opérateurs, sans plus de précisions. Selon nos confrères, le ministre de l’Economie aurait sa part de torts avec des exigences difficiles à accepter pour le groupe de BTP.

Les entreprises citées

Finalement, Orange et Bouygues Telecom ont renoncé à se dire oui. Le 1er avril, chacune des deux entreprises a confirmé que l’acquisition du second par le premier ne se ferait pas. A qui la faute ? Chacun renvoie la balle à l’autre. Si ce n’est que ce ne sont pas deux, mais cinq parties qui étaient concernées. Orange l’acheteur, Bouygues l’acheté, Iliad et Altice les concurrents intéressés par les actifs à répartir, et l’Etat, l’actionnaire.

BERCY TROP GOURMAND DANS LA DERNIÈRE LIGNE DROITE

La rumeur fait état de fortes dissensions entre le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique Emmanuel Macron, et Martin Bouygues, patron du groupe de BTP.  Dans le cadre du rapprochement, Bouygues Telecom avait demandé 10 milliards d’euros et une prise de participation de 15%. Cette dernière aurait réduit la part de l’Etat dans Orange de 23% à 20%. L'une des pommes de la discorde.

Lire la suite de l'article sur L'Usine Digitale.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle