Quels sont ces industriels qui misent sur le concept de trains ultra-rapides Hyperloop ?

Le projet de système de transport ultra rapide Hyperloop, dont le concept avait été lancé par Elon Musk, réunit désormais un panel international d’industriels, où l’on trouve entre autres des ingénieristes comme Aecom, Deutsche Bahn Engineering, Systra (filiale de SNCF et RATP), mais aussi des spécialistes des infrastructures et tunnels (Amberg group, à Zurich)

Partager
Quels sont ces industriels qui misent sur le concept de trains ultra-rapides Hyperloop ?

Cette fois, cela ressemble vraiment à un projet industriel. Hyperloop One (ex Hyperloop Technologies), l’une des start-up qui travaille sur le projet de système de transport terrestre ultra rapide Hyperloop, dont l’idée avait été lancée par Elon Musk, le patron de SpaceX, annonce une série de partenariats avec des entreprises internationales.

Hyperloop One, qui doit réaliser sous peu un premier test de démonstration au Nevada, a aussi confirmé la levée de 80 millions de dollars auprès de fonds d’investissement. La SNCF fait aussi partie des investisseurs.

l'entreprise, qui a choisi cette occasion pour se présenter sous son nouveau nom, veut ainsi crédibiliser ce projet futuriste de transport par lévitation magnétique, fondée sur des capsules évoluant à plus de 1000 km/h dans des tubes, pour véhiculer des containers ou des passagers.

A LIRE AUSSI

La SNCF embarque dans Hyperloop, le projet de train ultra-rapide d'Elon Musk

La plupart des partenariats noués par Hyperloop One visent à démontrer la faisabilité de systèmes de transport hyperloop dans divers contextes. Ainsi, la start-up va participer à l’étude d’une liaison entre Stockholm et Helsinki, avec la société scandinave FS Links.

Avec l’ingénieriste américain Aecom, c’est une ligne desservant le port de Long Beach et Los Angeles qui est en jeu. Avec Cargo Sous Terrain, c’est un projet de transport de containers en Suisse.

Systra, la filiale d’ingénierie de la SNCF et de la RATP, va travailler sur des projets éventuels de transports intercités en France, en Russie, et au Moyen-Orient.

Concurrence effervescente

Une autre start-up américaine, Hyperloop Transportation Technologies (HTT), dirigée par Dick Ahlborn, qui a la particularité de fonctionner à base de volontariat de la part d’ingénieurs de haut niveau, vient tout juste d’annoncer qu’elle optait pour une technique de lévitation magnétique passive, considérée comme plus simple et moins coûteuse que la technologie du type maglev utilisée sur les trains à sustentation magnétique existants. HTT doit faire des essais en Californie, mais a aussi un accord dans ce sens avec les autorités slovaques.

A LIRE AUSSI

L’Hyperloop de SpaceX se dégote un design auprès des ingénieurs du MIT

Une autre entreprise, Transpod (Toronto, Canada), devrait présenter un prototype de véhicule hyperloop au prochain salon InnoTrans de Berlin, en septembre 2016.

Quant à Elon Musk, s’il ne s’est pas investi directement dans les projets en cours, il a tout de même lancé un concours pour la conception d’un véhicule hyperloop. Véhicules qui seront testés sur le propre site d’essais de son entreprise SpaceX.

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS