Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Quel patron pour diriger l’UIMM ?

Cécile Maillard ,

Publié le

Deux candidats se sont déclarés pour succéder à Alexandre Saubot à la tête de l’organisation patronale de la métallurgie: Paul Rolland, patron d’une PME lyonnaise, et Philippe Darmayan, vice-président de France Industrie.

Quel patron pour diriger l’UIMM ?
Philippe Darmayan et Paul Rolland sont tous deux candidats à la présidence de l'UIMM
© Pascal Guittet / DR

L’un fut parachutiste chevronné, l’autre est passionné de voile ; le premier est patron de PME, le second n’a connu que les grands groupes. Paul Rolland, 60 ans, possède un CAP de fraiseur-tourneur décroché dans l’école de production Gorge-de-Loup (Lyon), Philippe Darmayan, 66 ans, est diplômé d’HEC… Difficile de faire plus différents que les deux candidats déclarés à la présidence de l’UIMM. Alexandre Saubot, président du syndicat patronal de la métallurgie depuis 2015, ne se représente pas, concentrant toutes ses forces sur la bataille pour la présidence du Medef.

Poids lourd du microcosme industriel

Le premier à s’être déclaré est Philippe Darmayan. Entré dans l’industrie par le service marketing de Péchiney, le diplômé d’HEC est très vite devenu directeur d’usine. C’est chez Arcelor Mittal qu’il fait carrière, travaillant pour plusieurs filiales avant de devenir président d’Arcelor Mittal, en 2015. Président du Groupe des fédérations industrielles (GFI, 19 fédérations nationales) depuis 2015, vice-président de France Industrie et administrateur du Conseil national de l’industrie, il est de longue date investi dans la promotion de l’industrie et le soutien à sa transformation digitale. Ce proche d’Alexandre Saubot pèse lourd dans le microcosme industriel.

Représentant des petites entreprises

Paul Rolland, créateur et PDG de Steec, une PME (25 salariés) de micro-mécanique et micro-usinage de précision, située à Brindas (Rhône), préside l’UIMM Lyon (ex métallurgie du Rhône) depuis six ans. Soutien de Pierre Gattaz en 2013, il a été président du syndicat des Petites entreprises de la métallurgie (PEM). Il représente donc très bien la base de la métallurgie, composée à 80% de petites et moyennes entreprises, réparties sur tout le territoire, qu’il peut également incarner avec son assise lyonnaise.

C’est le 19 avril que l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) devra choisir son président. Les chambres territoriales de l’UIMM pèsent 2/3 des voix, les fédérations professionnelles de la métallurgie le tiers restant.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle