Quel patron pour diriger l’UIMM ?

Deux candidats se sont déclarés pour succéder à Alexandre Saubot à la tête de l’organisation patronale de la métallurgie: Paul Rolland, patron d’une PME lyonnaise, et Philippe Darmayan, vice-président de France Industrie.

Partager
Quel patron pour diriger l’UIMM ?
Philippe Darmayan et Paul Rolland sont tous deux candidats à la présidence de l'UIMM

L’un fut parachutiste chevronné, l’autre est passionné de voile ; le premier est patron de PME, le second n’a connu que les grands groupes. Paul Rolland, 60 ans, possède un CAP de fraiseur-tourneur décroché dans l’école de production Gorge-de-Loup (Lyon), Philippe Darmayan, 66 ans, est diplômé d’HEC… Difficile de faire plus différents que les deux candidats déclarés à la présidence de l’UIMM. Alexandre Saubot, président du syndicat patronal de la métallurgie depuis 2015, ne se représente pas, concentrant toutes ses forces sur la bataille pour la présidence du Medef.

Poids lourd du microcosme industriel

Le premier à s’être déclaré est Philippe Darmayan. Entré dans l’industrie par le service marketing de Péchiney, le diplômé d’HEC est très vite devenu directeur d’usine. C’est chez Arcelor Mittal qu’il fait carrière, travaillant pour plusieurs filiales avant de devenir président d’Arcelor Mittal, en 2015. Président du Groupe des fédérations industrielles (GFI, 19 fédérations nationales) depuis 2015, vice-président de France Industrie et administrateur du Conseil national de l’industrie, il est de longue date investi dans la promotion de l’industrie et le soutien à sa transformation digitale. Ce proche d’Alexandre Saubot pèse lourd dans le microcosme industriel.

Représentant des petites entreprises

Paul Rolland, créateur et PDG de Steec, une PME (25 salariés) de micro-mécanique et micro-usinage de précision, située à Brindas (Rhône), préside l’UIMM Lyon (ex métallurgie du Rhône) depuis six ans. Soutien de Pierre Gattaz en 2013, il a été président du syndicat des Petites entreprises de la métallurgie (PEM). Il représente donc très bien la base de la métallurgie, composée à 80% de petites et moyennes entreprises, réparties sur tout le territoire, qu’il peut également incarner avec son assise lyonnaise.

C’est le 19 avril que l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) devra choisir son président. Les chambres territoriales de l’UIMM pèsent 2/3 des voix, les fédérations professionnelles de la métallurgie le tiers restant.

0 Commentaire

Quel patron pour diriger l’UIMM ?

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS