Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Quatre dossiers concernant les matières premières à suivre en 2018

Franck Stassi , ,

Publié le

En 2017, le prix moyen des matières premières s’est apprécié de 15%, rappelle l’économiste Philippe Chalmin, responsable du Cyclope. Pour 2018, il s’attend à une hausse plus modérée, "de l’ordre de 6%", dans l’hypothèse d’un prix du baril de pétrole WTI qui redescendrait à 60 dollars. Lors de la deuxième édition du Paris grain day, une conférence dédiée aux marchés des matières premières organisée par le cabinet en gestion de risques de prix Agritel, plusieurs acteurs du marché ont émis des signaux sur les dossiers à suivre durant les prochains mois.

Quatre dossiers concernant les matières premières à suivre en 2018 © Paulo Whitaker

L'évolution de la conjoncture

D’après le Fonds monétaire international, la croissance devrait s’accélérer à 3,8% en 2018 et 2019. "Le commerce mondial suit la croissance mondiale, mais n’en est plus l’élément moteur. Cela fait dire à certains que l’on est dans une phase de "démondialisation". Nous sommes plutôt dans un phénomène de "normalisation" de la mondialisation", relève Isabelle Job-Bazille, chef économiste au Crédit Agricole. La stratégie industrielle de montée en gamme de la Chine, la neuvième année de prospérité de l’économie américaine (2,4% en 2018, avec "un rythme inédit par sa longévité, mais aussi par sa lenteur") sont autant de signaux positifs. Pour autant, des scénarios extrêmes planent sur l’économie mondiale : celui d’un conflit militaire ouvert entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, et celui d’un conflit entre les deux puissances du Moyen-Orient, l’Iran et l’Arabie saoudite.

La politique industrielle de la Chine

Premier consommateur mondial de matières premières, la Chine n’en finit pas de faire réagir les observateurs des marchés. "La Chine ne va pas s’écrouler, il n’y a pas d’endettement. Elle a 16 à 18 trillions de dollars en devises en actifs, et des ressources comme de l’or, alors que les Etats-Unis n’ont que des dettes !", commente David Hightower, CEO de l’Hightower Report, un éditeur américain de prévisions sur les matières. L’urbanisation galopante du pays, les freins mis à l’usage du charbon et la volonté de produire toujours plus d’éthanol, en produisant pour cela toujours plus de maïs (215,8 Mt en 2017-18 selon le département américain de l’Agriculture) et en en important (3 Mt) impressionnent le spécialiste.

Un éventuel développement de La Niña

Le phénomène climatique de La Niña est caractérisé par des températures océaniques inhabituellement froides dans l’océan Pacifique équatorial et se traduit par des inondations et des épisodes de sécheresse. En 2018-2019, "La Nina devrait se poursuivre pour la troisième campagne consécutive", estime Isaac Hankes, analyste en météorologie chez Thomson Reuters. "Les conditions de La Niña sont présentes. La Niña est probable (~ 85-95%) à travers l'hiver de l'hémisphère Nord, avec une transition vers ENSO attendue au printemps", précise l’Administration américaine pour les océans et l'atmosphère (NOAA), qui établit des relevés réguliers de l’évolution des deux phénomènes.

Le déploiement de Mifid II

Entré en vigueur le 3 janvier, le deuxième volet de la directive européenne sur les marchés financiers concerne de nombreux intervenants sur les marchés de matières premières. "Il y a un impact modéré pour la filière agricole, et l’exigence de transparence est plutôt un mal pour un bien. Mifid II s’applique aux dérivés traités sur des marchés de gré à gré ou réglementés au niveau européen. Cela ne concerne que les opérations de spéculation : tant que vous faites de la couverture, vous êtes dans le radar, mais vous avez des exemptions. Rassurez-vous, pour ceux qui seraient en retard, les autorités pourront laisser le temps de mettre tout cela dans l’ordre", explique Jean-Loïc Begue-Turon, responsable du pôle Matières premières chez Caceis, une filiale du Crédit Agricole dédiée aux prestations post-marché sur les différentes classes d’actifs.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle