Quand Macron se félicite d'avoir (presque) convaincu Trump de faire machine arrière sur l'Accord de Paris

Dans le Journal du Dimanche du 16 juillet, Emmanuel Macron est revenu sur sa rencontre avec Donald Trump. Les deux dirigeants ont notamment discuté d’un éventuel retour des Etats-Unis dans l'Accord de Paris sur le climat.

Partager
Quand Macron se félicite d'avoir (presque) convaincu Trump de faire machine arrière sur l'Accord de Paris

Une interminable poignée de main, la visite des Invalides et un "diner d’amis" où un sujet de dissension majeur n’a pas été occulté. Dans les colonnes du Journal du Dimanche daté du 16 juillet, Emmanuel Macron est revenu sur sa rencontre avec Donald Trump jeudi et vendredi à l’occasion de la commémoration du centième anniversaire de l'entrée en guerre des Etats-Unis en 1917. Le Président français s’est notamment confié sur leurs échanges concernant l’Accord de Paris sur le climat, dans lequel son homologue américain pourrait finalement décider un retour.

"Donald Trump m'a écouté, a déclaré Emmanuel Macron au JDD. Il a compris le sens de ma démarche, notamment le lien qui existe entre réchauffement climatique et terrorisme. Il m'a dit qu'il allait essayer de trouver une solution dans les prochains mois." Les deux dirigeants auraient même "parlé dans le détail de ce qui pourrait permettre [à Donald Trump] de revenir dans l'Accord de Paris", a précisé le chef de l’Etat français.

Trump seul contre tous

Le Président américain avait déjà déclaré jeudi, lors d’une conférence de presse conjointe avec Emmanuel Macron, que "quelque chose pourrait se passer" sur l'Accord de Paris. Arrivé à la tête de la première puissance mondiale en janvier dernier, le climato-sceptique avait annoncé le 1er juin une sortie des Etats-Unis de l’Accord de Paris. Dans ce texte ratifié le 4 novembre 2016, quelque 196 pays, dont l'Union européenne, se sont engagés à limiter le réchauffement climatique à 2°C, voire 1,5°C si possible. Un accord historique.En revenant dessus, Donald Trump a renoncé aux engagements des États-Unis de baisser à l’horizon 2025 leurs émissions de 26 à 28% par rapport à 2005, alors que le pays est le deuxième contributeur d’émissions de gaz à effet de serre, avec 18% du total mondial, derrière la Chine (20%), selon le comptage de l’ONU.

Cette sortie de Etats-Unis, critiquée de toutes parts et notamment par Nicolas Hulot, n’avait pas mis fin à l’Accord de Paris. Elle n’avait pas non plus créé de dynamique négative, bien au contraire. Aux Etats-Unis, les états de Californie, Washington et New York, ainsi que plusieurs grandes villes ont réaffirmé leur engagement en faveur de l'environnement. De nombreux industriels américains ont tour à tour dénoncé la décision de Donald Trump et affirmé qu’ils continueraient eux de réduire leur impact environnemental. A l’international, la Chine et l’Europe se sont rapprochées pour prendre le leadership de la lutte contre le réchauffement climatique. Pékin a stoppé 90% de ses projets de centrales à charbon et l’Inde a multiplié les investissements dans le solaire. Forcé de constater son isolement, Donald Trump est donc peut-être en train de regretter une décision qui devrait priver son pays d’une partie des opportunités économiques de la transition écologique.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Environnement

Dépoussiéreur industriel : Filtre à manches FP rectangulaire

FB FILTRATION

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

27 - MON LOGEMENT 27

Entretien ménager et service d'ordures ménagères

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS