Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Pur, liquide et magnétique, c'est possible

Publié le

Pur, liquide et magnétique, c'est possible
Des chercheurs ont mis au point un aimant liquide à basse température.

Un matériau pur à la fois magnétique et liquide à température ambiante, c’est la première réalisée à Strasbourg par des chercheurs de l’Institut de chimie et de l’Institut de physique et chimie des matériaux (CNRS – université de Strasbourg). Jusqu’alors, il fallait, pour obtenir un liquide magnétique, dissoudre ou mettre en suspension un matériau magnétique dans un liquide. Les chercheurs sont partis de liquides ioniques à base d’un cation organique, dont le sel chlorure ne fond qu’à 70 °C, qu’ils ont combiné à des complexes magnétiques issus de recherches sur le magnétisme moléculaire. À la clé, des liquides ioniques devenus magnétiques. Ils ont ainsi pu synthétiser un sel ferromagnétique qui reste fondu jusqu’à 70 °C. Et un sel antiferromagnétique qui se comporte comme une pâte visqueuse à température ambiante et qui, comme les verres, ne cristallise pas mais devient de plus en plus visqueux quand il se refroidit. Selon le CNRS, la combinaison de la forme physique et des propriétés magnétiques de ces nouveaux matériaux pourraient permettre de nouvelles applications, comme de diriger des molécules à vocation thérapeutique vers les zones à traiter des patients. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle