Technos et Innovations

Pourquoi l’implantation de Total sur le campus de Polytechnique fait polémique

Marion Garreau , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Une partie des élèves de Polytechnique dénonce l'implantation de Total sur le campus de Polytechnique et le financement par le groupe d'une chaire. Un site "Polytechnique n’est pas à vendre" a été créé. La direction conteste tout risque pour son indépendance scientifique et pédagogique.

Pourquoi l’implantation de Total sur le campus de Polytechnique fait polémique
Maquette du bâtiment qui doit être construit sur le campus de Polytechnique et abriter la direction Recherche et innovation de Total.
© Borotra Antonini

L’arrivée du groupe pétrolier Total sur le campus de Polytechnique, au cœur du plateau de Saclay (Essonne), ne passe pas. Une partie des élèves manifeste son inquiétude face à ce projet, qui contient deux volets : la construction d’un bâtiment qui accueillera la direction Recherche et innovation de Total et le financement d’une chaire de recherche intitulée "Défis technologiques pour une énergie responsable".

Un site baptisé Polytechnique n’est pas à vendre a été créé, où l’on peut lire un résumé des arguments opposés, avec la publication d’une synthèse plus développée des problématiques soulevées par ce projet selon ses auteurs. Trois principaux sujets d’inquiétude ressortent. L’implantation de Total menacerait la mission de l’établissement de former des ingénieurs au service de l’intérêt général – même si 12% seulement des diplômés de l’X rejoignent aujourd’hui les grands corps de l’Etat). L’emplacement du futur bâtiment, près du restaurant universitaire et de logements étudiants, conférerait au groupe pétrolier "un grand pouvoir d’influence sur les étudiants. Enfin, la réputation de Total, groupe pétrolier à la stratégie climat pas toujours claire, jette le discrédit sur ses intentions dans ce partenariat – qui prévoit que la multinationale française travaille sur le renouvelable – et pourrait entacher la réputation de Polytechnique.

%%ARTICLELIE:850285%%

Les représentants des étudiants associés au projet

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte