[Podcast] "En trafiquant le passé, on pourrait avoir un effet négatif sur le futur", alerte Nicolas Arpagian (Orange Cyberdefense)

Christophe Bys , ,

Publié le

Podcast Du 17 au 20 juillet, la 10e édition des Napoléons s'est tenue à Arles. A cette occasion, L'Usine Nouvelle et Radio Village Innovation ont enregistré une série de podcasts consacrés au thème de ses rencontres : la legacy ou la transmission. Nicolas Arpagian, directeur de la stratégie et des affaires publiques d'Orange Cyberdefense, analyse comment le hack du passé pourrait changer les outils de l'IA. 

[Podcast] En trafiquant le passé, on pourrait avoir un effet négatif sur le futur, alerte Nicolas Arpagian (Orange Cyberdefense) © Le Bien Public DR

 A l'heure de l'intelligence artificielle et, plus spécifiquement du machine learning, il va falloir s'inquiéter de l'intégrité des données compilées, explique Nicolas Arpagian, d'Orange Cyberdefense. En effet, les modèles ne "tourneront bien" que s'ils sont nourris avec des données de très bonne qualité. C'est dire que la transmission - qui était le thème des Napoléons - des données passées sera essentielle pour agir dans le futur. "Le risque c'est le biais" explique ce pionnier de la cybersécurité. 

 

L'interview a été enregistrée durant Les Napoléons qui se sont déroulés à Arles du 17 au 20 juillet. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte