Economie

Plan social de Nokia en France

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Plan social de Nokia en France © Sergio Perez
Nokia envisage un nouveau plan social en France. Les détails ne sont pas connus au moment où nous écrivons cet article. Selon les indiscrétions des managers en interne, il y aurait près de 1 000 postes à supprimer sur un total d’environ 4 000 répartis sur deux sites : Nozay (Essonne) et Lannion (Côtes-d’Armor). Pour la première fois, les activités R & D seraient touchées, avec deux tiers des coupes. Il s’agit du troisième plan social de l’équipementier finlandais des télécoms en France depuis le rachat d’Alcatel-Lucent en 2016, après ceux de 600 postes en 2017, de 47 postes en 2018 et de 400 postes en 2019. Selon la CGC-CFE, près de 2 000 emplois auraient été perdus en cinq ans, en tenant compte des autres départs non remplacés.[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte