Pétrochimie: Formosa voit très grand en Louisiane

Partager

Le projet a passé le cap de l'intention. Envisagé dès 2014 et précisé en 2015 (CPH n°730), il a franchi une première étape d'importance. Formosa Petrochemical, filiale du géant taïwanais Formosa Plastics Group (FPG), a annoncé le 23 avril l'acquisition d'un terrain de près de 1 000 hectares à Saint James Parish, en Louisiane (États-Unis), le long du Mississippi et à quelques dizaines de kilomètres du Port of South Louisiana District, décrit comme le plus grand port en tonnages de l'hémisphère Ouest. Comme évoqué il y a près de trois ans, ce projet de complexe pétrochimique nécessiterait toujours un investissement d'un potentiel de 9,4 milliards de dollars (7,7 Mrds € au cours actuel). Désormais baptisé le Sunshine Project, il est mené par FG LA, une filiale de Formosa en Louisiane. Les approbations des différentes demandes de permis pour le complexe sont attendues début 2019, date à laquelle s'enclencherait une période de dix ans de travaux et de développements.

Le Sunshine Project est prévu pour se déployer en deux phases. La première consisterait en la construction d'un vapocraqueur sur base éthane, avec en aval des unités de polyéthylène (PE) haute densité, de PE basse densité linéaire, et d'éthylène glycol. Une unité de déshydrogénation de propane (PDH) serait aussi installée, avec en aval une unité de polypropylène (PP). Formosa n'a pas donné le détail. Selon la presse américaine, le vapocraqueur disposerait de capacités de 1,2 million de tonnes par an d'éthylène. ICIS évoque aussi 1,2 Mt/an d'éthylène, ainsi que 400 000 t/an pour chacune des deux unités de PE, 900 000 t/an pour celle d'éthylène glycol, 600 000 t/an pour l'unité de PDH et 600 000 t/an pour celle de PP. Cette première phase pourrait être finalisée dès 2022.

La seconde phase consisterait en la construction d'un second vapocraqueur sur base éthane, avec en aval une seconde unité d'éthylène glycol, une seconde de PE haute densité, et une unité de PE basse densité. 1 200 emplois directs pourraient être créés si l'ensemble du complexe entre en activité. 8 000 emplois indirects sont envisagés. Eu égard à la manne de retombées financières sur l'économie locale et en impôts pour ce qui serait le plus grand investissement industriel jamais engagé à Saint James Parish, les autorités locales n'hésiteraient pas à accorder quelques aides. 12 M$ de contributions aux coûts en infrastructures seraient alloués, en plusieurs tranches. Formosa espère aussi pouvoir prétendre à quelques exemptions d'impôts industriels.

Le groupe taïwanais n'est pas un nouveau venu sur le sol américain et en Louisiane en particulier. Il recense déjà 410 salariés dans l'état et un complexe de chlorure de vinyle monomère (VCM) et de polychlorure de vinyle (PVC) dans la périphérie de Baton Rouge. Ce complexe, actuellement en phase d'extension pour les lignes de PVC, est détenu par Formosa Plastics Corporation (FPC). Cette autre filiale américaine recense aussi aux États-Unis une usine de dispersions PVC à Delaware City, dans le Delaware, et surtout un grand complexe pétrochimique à Point Comfort, au Texas. Lequel comprend un vapocraqueur, des unités de polyoléfines (PE, PP), des unités de chlore/soude et de dérivés (VCM, PVC, EDC). En 2015, FPC avait annoncé son intention d'ajouter une unité de polypropylène sur ce complexe texan, mais sans détailler le calendrier ni les capacités, et encore moins l'investissement (CPH n°725). Trois ans plus tard, rien n'a encore été confirmé. Un porte-parole de FPC nous a précisé fin avril n'avoir aucun commentaire supplémentaire sur ce sujet par rapport à ce qui avait été annoncé en 2015.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Projeteur Génie Civil BIM F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - Cherbourg-en-Cotentin

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEAL DE MAYOTTE

Le transport des personnels de la DEAL de Mayotte.

DATE DE REPONSE 22/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS