Economie

Orban, l'illibéral hongrois qui dure

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Orban, l'illibéral hongrois qui dure © Pascal Guittet
Ce n’est pas la girouette qui tourne, mais le vent… Cet aphorisme, le Premier ministre hongrois Viktor Orban le savoure sans doute en son for intérieur. À bon droit au regard de l’évolution politique à l’est de l’Europe. Le nationaliste longtemps infréquentable au sein des 28 voit ses idées gagner un nombre croissant de capitales sur le thème déchirant l’Europe, les migrants. Hongrie, Pologne, Slovaquie et République tchèque sont vent debout contre les compromis péniblement accouchés par l’Union européenne depuis un an, y compris le récent accord avec la Turquie, "une illusion" pour Viktor Orban. Le leader magyar va bientôt faire un pas de plus dans son opposition à Bruxelles et aux positions d’Angela Merkel. La semaine dernière, à Budapest, la justice a levé le dernier obstacle[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte