Optis, l’innovation cachée de la Coupe de l'America

Defender et challengers de la Coupe de l’America de 2017 se mesurent dès à présent sur un circuit mondial. La moindre innovation peut valoir une poignée de secondes. Optis, spécialiste de la simulation physique de la lumière, travaille avec l’une des équipes.

Partager
Optis, l’innovation cachée de la Coupe de l'America

La Coupe de l’America est un défi autant technologique qu’humain. En attendant les régates qui se dérouleront aux Bermudes en mai et juin 2017 sur des AC 50, catamarans volants de 15 mètres, le defender (le détenteur de la Coupe) et ses cinq challengers participent à un circuit mondial sur des AC 45 de 13,45 mètres. Ces derniers servent de laboratoire pour affiner les solutions techniques, que les équipes gardent jalousement secrètes. C’est ainsi que la PME Optis a parmi ses clients une équipe de la Coupe de l’America. Impossible de savoir laquelle. "Elle considère que c’est un avantage compétitif", explique Jacques Delacour, PDG fondateur d’Optis, présent lors de l'étape toulounaise les 10 et 11 septembre 2016. Il venait en voisin, puisque l'entreprise est née à Toulon (Var).

Le spécialiste de la simulation physique de la lumière a pu mettre son expérience pour travailler sur les afficheurs présents à bord de l’AC 45, sur leur ergonomie et sur leur lisibilité, même au soleil. Optis, créé en 1989 par Jacques Delacour alors qu’il n’avait que 25 ans, emploie aujourd’hui 220 personnes et a ouvert des filiales au Japon, aux États-Unis, en Chine et en Corée du Sud. 95% de son chiffre d’affaires sont réalisés à l’export. Jacques Delacour se refuse à le divulguer, mais précise que la croissance de ses ventes s’est élevée à 35% entre 2014 et 2015.

Prise en compte de la physique de la lumière et des objets

Le secret de cette réussite, c’est une approche de la simulation en temps réel qui s’appuie sur les phénomènes physiques. Le faisceau d’un phare, le reflet du soleil sur le tableau de bord d’une automobile, etc. sont simulés à partir d’algorithmes qui prennent en compte la physique de la lumière et des objets qu’elle éclaire. Optis propose également de simuler un écran tactile au moment de sa conception. La simulation est reliée à l’ordinateur auquel l’écran sera connecté, avec les données réelles, afin de pouvoir choisir l’ergonomie la plus efficace, les informations les plus importantes à mettre en avant. Un savoir-faire qui aura pu être mis à profit par l’équipe mystère de la Coupe de l’America…

Ce n’est pas la seule incursion d’Optis dans le domaine des bateaux. Le constructeur de voitures de luxe Aston Martin, client d’Optis comme Bentley, Mercedes Benz, Ferrari, Bombardier, Boeing ou Airbus, finalise son projet de bateau de sport, l’AM37. Il a logiquement travaillé avec Optis pour réaliser des simulations réalistes pour définir les matériaux, éviter les reflets, etc. Après l’automobile, l’aviation, l’électroménager ou les fabricants d’appareils photographiques, le marché de la plaisance s’ouvre peut-être à Optis.

Patrice Desmedt

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS