Technos et Innovations

On sait désormais imprimer sur des organes en mouvement

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

On sait désormais imprimer sur des organes en mouvement
Douze marqueurs posés sur ce poumon porcin permettent de suivre précisément ses mouvements.

Les techniques de cinéma s’invitent au laboratoire. Des chercheurs de l’université du Minnesota (États-Unis) ont adapté la « motion capture », un procédé d’effets spéciaux numériques, pour imprimer in vitro un capteur mou sur un ­poumon de porc en action. Car les machines de bio-impression ont du mal à s’adapter aux organes vivants. Les déformations des tissus peuvent provoquer des défauts d’impression voire des lésions.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Usine Nouvelle N°3668-3669

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3668-3669

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2020 de L’Usine Nouvelle

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte