Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Nouvelle carte des régions : la Picardie regrette déjà sa capitale régionale

,

Publié le

Cet hiver, L'Usine Nouvelle vous entraîne aux six coins du territoire français, sonder ce que pensent les industriels de la nouvelle carte de nos régions adoptée le 17 décembre par l'Assemblée nationale. La Picardie se marie avec le Nord-Pas-de-Calais. Amiens va perdre son statut de capitale régionale au profit de Lille. Non sans amertume.

Nouvelle carte des régions : la Picardie regrette déjà sa capitale régionale
Familistère de Guise
© abac077 - flickr - c.c

Sommaire du dossier

La Picardie (1,925 million d’habitants) a finalement rejoint le Nord-Pas-de-Calais (4 millions d’habitants). Cette association est dans l’ensemble bien perçue par les Picards. Mais il leur a fallu digérer la fameuse déclaration de la maire (PS) de Lille, Martine Aubry, qualifiant "d’aberration économique et sociale" la fusion de "deux régions en grande difficulté". Quoi qu’il en soit, cette nouvelle carte régionale n’est pas un sujet de préoccupation pour les entreprises, leur terrain de jeu, expliquent-elles, n’étant pas calé sur un modèle régional.

A la tête de Moret Industrie, spécialisé dans les pompes industrielles et équipements de process pour l’agro-industrie (320 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 80 % à l’export), Jerôme Duprez exprime un ressenti très répandu. "Espérons, dit-il, que la fusion entraînera une diminution des charges de l’administration qui ruinent la compétitivité des entreprises. Quand on a des marchés dans le monde entier, on constate que le temps de l’administration française ne correspond plus au temps de la vie économique d’aujourd’hui."

Des formations "en adéquation avec les besoins des entreprises"

De son côté, Jacques Vincent, président du Medef Picardie, approuve des deux mains la suppression de la clause de compétence générale des collectivités territoriales prévue par la réforme, mais il ne cache pas son "inquiétude" de voir arriver une nouvelle taxe pour la mobilité des salariés. Il se dit prêt à participer aux discussions en matière de transports et de formation. Le mariage avec le Nord-Pas-de-Calais pourrait permettre de mettre en place des formations "en adéquation avec les besoins des entreprises, notamment dans les secteurs du ferroviaire, de l’aéronautique et de l’automobile".

Patrick Colin, le fondateur à Amiens d’Unither, leader mondial de la fabrication d’unidoses stériles pour la pharmacie, est convaincu que le regroupement des régions va permettre à la recherche financée en région "d’irriguer plus facilement l’industrie". Pourquoi ? "Parce que sur un territoire plus grand, la recherche a plus de chance de trouver une application dans l’industrie."

Dans le cas du pôle de compétitivité I-Trans (transports terrestres) qui couvre les régions Picardie et Nord-Pas-de-Calais, le bénéfice du regroupement est évident, souligne Patrick Colin qui préside la plateforme de tests pour caténaires Cademce labellisée par le pôle.

Mais pour l’entrepreneur amiénois, la nouvelle carte régionale sera aussi synonyme de perte de substance pour Amiens. L’actuelle capitale régionale picarde perdra son conseil régional mais aussi sa préfecture de région, assure-t-il, même si l’on se garde bien aujourd’hui de parler de fusion des services de l’Etat. Patrick Colin estime que les transitions sont toujours très coûteuses et qu’avant de fusionner les régions, il aurait été opportun de rationaliser et de redéfinir les pouvoirs des communes, départements et régions. "Il faut redéfinir les responsabilités de chaque étage. Actuellement, tout le monde finance tout", regrette-t-il.

De notre correspondante, Claire Garnier

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle