« Nos satellites feront la différence grâce à l’intelligence artificielle », assure un dirigeant d’Airbus Defence and Space

Alors que le deuxième satellite de la constellation Pléiades Neo vient d’être mis en orbite, Airbus ne cache pas ses ambitions dans le marché de l’imagerie satellitaire à haute résolution. Les précisions sur la stratégie du groupe avec François Lombard, directeur des activités Intelligence d'Airbus Defence & Space.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

« Nos satellites feront la différence grâce à l’intelligence artificielle », assure un dirigeant d’Airbus Defence and Space
Avec sa constellation de quatre satellites Pléiades Neo de haute résolution, Airbus espère venir chatouiller le numéro un du marché, l'américain Maxar.

Dans les airs, c’est avec Boeing qu’Airbus se mesure, mais dans l’espace, c’est avec Maxar, un autre américain, que l’avionneur européen se confronte. Un duel qui concerne le marché de l’imagerie satellite à haute résolution, évalué à environ 5 milliards d’euros selon Euroconsult, et dans lequel Airbus est en train de se renforcer : le groupe a annoncé mardi 17 août le lancement du deuxième satellite Pléiades Neo, offrant une résolution de 30 cm par pixel.

La constellation de ces satellites de nouvelle génération, qui comptera au total quatre satellites en 2022, devrait donner des ailes à Airbus. Pour sa division Defence and Space, elle représente quelques centaines de millions d’euros de chiffre d’affaires par an : un chiffre que le groupe espère voir doubler d’ici cinq ans. C’est à Toulouse que se concentre une grande partie de cette activité qui regroupe un millier de personnes. Mais qui doit sans cesse innover pour faire face à la concurrence, comme l’explique François Lombard, directeur des activités Intelligence d'Airbus Defence & Space.

L’Usine Nouvelle. - En quoi les satellites Pléiades Neo vont-ils améliorer votre offre, basée sur la vente d’images satellitaires ?

François Lombard. - Ils offrent une précision de 30 cm par pixel pour une fauchée de 14 km. Lorsque la constellation de quatre satellites Pléiades Neo sera complète en 2022, nous aurons la capacité d’observer 2 millions de km² par jour. Mais ce ne sont pas les seuls satellites sur lesquels nous misons chez Airbus.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement