Technos et Innovations

Nissan développe un matériau insonorisant ultraléger pour ses véhicules électriques

Hubert Mary , , , ,

Publié le

Vidéo Le constructeur japonais Nissan affirme avoir mis au point un matériau anti-bruit peu cher et ultraléger. Il doit permettre d’améliorer l’efficacité énergétique des véhicules.  

Nissan développe un matériau insonorisant ultraléger pour ses véhicules électriques
Ce matériau insonorisé développé par Nissan permettrait une efficacité similaire aux matériaux actuels pour un poids réduit du trois-quarts.
© Nissan

Silence, ça roule ! Le constructeur automobile japonais, Nissan, se targue d’avoir développé un matériau ultraléger permettant de réduire le bruit de la route. Une vieille problématique pour les constructeurs automobiles qui resurgit avec l'essor des véhicules électriques, dont le moteur silencieux ne permet pas de couvrir le bruit de la route. Le constructeur japonais a présenté une solution innovante dans son concept de véhicule multisegment Ariya au CES de Las Vegas.

A l’inverse des technologies existantes, développées par exemple par Hyundai et Bose, qui utilisent un principe actif de réduction de bruit relativement coûteux (des ondes sonores sont émises et étouffent en partie le bruit ambiant, comme pour les écouteurs anti-bruit) et demandant de l’énergie, le matériau développé par Nissan est dit passif. Il ne fait qu’absorber le bruit de la route.

(Des petites alvéoles en forme de treillis "réfléchissent" le bruit de la route  - crédit: Nissan) 

Réduction du poids synonyme d’efficacité énergétique 

Une des problématiques rencontrées par les technologies de réduction de bruit passives est leur poids. Les pièces utilisées, des plaques en caoutchouc, sont lourdes et réduisent l’efficacité énergétique. Un enjeu pour l’autonomie des véhicules électriques, dépendante en grande partie de leur masse. Le constructeur japonais affirme que son produit est quatre fois plus léger pour un coût et une efficacité similaire aux panneaux de caoutchouc. Le matériau se compose d’une structure en treillis, recouvert par un film en plastique, qui réfléchit les bruits de fréquence large (500 à 1200 hertz).

Nissan n’a pas encore indiqué si ses prochains modèles seront équipés de la technologie.  

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte