Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Nicolas Dufourcq veut « harceler » les PME sur l'international

, ,

Publié le

Nicolas Dufourcq veut « harceler » les PME sur l'international
Pour Nicolas Dufourcq, à la tête de Bpifrance, l’ouverture à l’international est la clé de l’innovation.

Arrivé à la tête de Bpifrance en 2012 lors de la création de la banque, Nicolas Dufourcq vient d’être reconduit pour cinq ans. Alors qu’il présentait les très bons résultats 2017 de la banque publique d’investissement, qui a dégagé un bénéfice net de 1,1 milliard d’euros, Nicolas Dufourcq a évoqué les principaux défis de son futur mandat. « Nous estimons que le cycle économique favorable prendra fin dans deux ans environ, il est donc capital que les entreprises prennent leurs décisions d’investissement maintenant », a-t-il martelé. Pour les pousser dans ce sens, le patron de la banque publique s’engage sur un renforcement de l’aide aux TPE, la proximité grâce à un maillage du territoire français renforcé et le soutien de leurs stratégies à l’international : « Nous allons continuer “de harceler” les petites entreprises pour les inciter à embrasser la mondialisation. L’ouverture à l’international est la clé de l’innovation et du recrutement de nouveaux talents. » Nicolas Dufourcq a également souligné la nécessité de réindustrialiser le pays : « La seule manière de réduire notre déficit commercial est de soutenir la construction de grandes cathédrales industrielles qui permettront à la France d’exporter. » 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle