Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Neo-nomade lève 1,6 million d’euros pour décupler les réservations de bureaux

Arnaud Dumas ,

Publié le

La plate-forme de réservation d’espaces de co-working accueille le groupe Sodexo à son capital. Cette levée de fonds va lui permettre de renforcer son équipe pour développer son service, notamment auprès des entreprises.

Neo-nomade lève 1,6 million d’euros pour décupler les réservations de bureaux
Baptiste Broughton et Frantz Gault, deux des fondateurs de Neo-Nomade

Neo-nomade va pouvoir accélérer le déploiement de sa plate-forme de réservation de bureau. La start-up vient de lever 1,6 million d’euros en deux fois, une partie fin 2016 auprès de business angels, et un deuxième tour pour compléter le premier auprès de Sodexo Ventures, la filiale de la société du Cac 40.

"C’était le bon moment pour lever des fonds car l’activité connaît une vraie croissance, explique Baptiste Broughton, le cofondateur de Neo-nomade avec Frantz Gault et Nathanaël Mathieu. Et le partenariat avec Sodexo nous intéresse car en plus de leur fonds d’investissement, ils peuvent nous ouvrir leur carnet d’adresse."

La start-up dispose de près de 1400 espaces de travail à réserver sur sa plate-forme, principalement des sites de co-working, mais aussi des cafés ou des lobbys d’hôtel équipés du wifi. Les utilisateurs sont des indépendants à la recherche d’un bureau, mais aussi des entreprises qui cherchent à proposer à leurs salariés de nouveaux modes de travail.

Une offre dédiée aux entreprises

C’est la spécificité de Neo-nomade, d’avoir mis en place une offre dédiée aux entreprises. C’est dans ses gènes. La jeune pousse est en fait issue de LBMG Worklabs, une autre jeune société spécialisée dans le conseil en organisation du travail et créée par les mêmes trois fondateurs. LBMG aide les grands groupes à mettre en place une stratégie de télétravail pour leurs employés. La plate-forme Neo-nomade vient compléter l’offre du cabinet de conseil, pour les entreprises cherchant des bureaux pour leurs salariés.

"Au début, nous avons lancé un site où nous ne faisions que référencer les cafés wifi, explique Baptiste Broughton. Puis la première version professionnelle a été lancé en 2013 avec Generali." Depuis, Neo-Nomade a convaincu six grandes entreprises, comme EDF et le Crédit Agricole, et une trentaine de PME et ETI, en plus de ses utilisateurs individuels. Les entreprises créditent des comptes pour leurs salariés, qui peuvent consommer ces crédits en réservant des bureaux sur la plate-forme.

Un partenariat avec Sodexo

Le partenariat avec Sodexo devrait ouvrir de nouvelles opportunités à la jeune pousse. Outre le vaste carnet d’adresses du spécialiste de la restauration d’entreprise, Sodexo et Neo-nomade pourraient à terme proposer des offres communes. La start-up vient en effet disrupter l’activité de Sodexo, qui repose sur la présence des salariés dans les locaux de leur entreprise. En s’associant, le grand groupe du Cac 40 espère profiter de la nouvelle tendance au co-working, par exemple en proposant des services aux espaces de co-working.

L’augmentation de capital va permettre à Neo-nomade de renforcer son équipe aussi bien pour la partie commerciale que pour le développement informatique. Une dizaine de recrutements sont prévus cette année, "peut-être plus en fonction des résultats", souligne le cofondateur. Ils viendront soutenir l’équipe de 15 personnes, dont huit sont dédiées à la plate-forme Neo-nomade, les autres à la société conseil.

En musclant ses équipes, Neo-nomade espère multiplier par dix le nombre de réservations sur son site (6000 réservations en 2016). Le chiffre d’affaires devrait suivre. De 1 million d’euros en 2016, pour ses activités de réservation de bureau et de conseil aux entreprises, elle prévoit d’atteindre 2,5 millions d’euros cette année.

L’argument convaincant 
L’offre de Neo-nomade et de LBMG Worklabs est complémentaire. "Avec LBMG, notre méthodologie permet de mettre en place en six mois-un an une offre de flexibilité dans une entreprise. Et pour les clients qui ont besoin d’outiller cette mobilité de leurs salariés, nous proposons Neo-nomade", explique Baptiste Broughton.

Neo-nomade en chiffres 
Chiffre d’affaires : 1 million d’euros
Effectif : 15 personnes
Montant de l’investissement : 1,6 million d’euros
Investisseurs : Sodexo ventures, business angels
Secteur : conseil en organisation, co-working

 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus