Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Nasa : la sonde New Horizons se prépare pour sa rencontre historique avec Pluton

Julien Bergounhoux , ,

Publié le

Si l'Europe a réalisé une première mondiale en plaçant sa sonde Rosetta en orbite autour d'une comète, les Etats-Unis ne sont pas en reste. La sonde New Horizons de la Nasa est sortie ce week-end de son hibernation et s'apprête désormais à commencer ses observations de Pluton, anciennement considérée comme la neuvième planète du système solaire. New Horizons étudiera pour la première fois Pluton en détail, et en particulier son atmosphère, qui ne se forme que lorsqu'elle passe au plus près du soleil. La sonde poursuivra ensuite son long voyage jusqu'à la ceinture de Kuiper.

Nasa : la sonde New Horizons se prépare pour sa rencontre historique avec Pluton © NASA

Après un voyage de près de 9 ans, durant lequel elle a parcouru 4,8 milliards de kilomètres, la sonde New Horizons de la Nasa s'apprête à finalement rencontrer sa cible : la planète naine Pluton. C'est la plus grande distance qu'un véhicule spatial ait jamais traversé avant d'atteindre sa cible principale. Pour se préparer à cette rencontre historique, New Horizons est sortie le 6 décembre de sa dernière phase d'hibernation, qu'elle avait entamé 99 jours auparavant. La sonde se trouve désormais à environ 260 millions de kilomètres de Pluton, qu'elle survolera si tout se passe bien le 14 juillet 2015.

Lors de son réveil, qui était pré-programmé, New Horizons a envoyé un signal de confirmation à ses opérateurs, basés au Laboratoire de physique appliquée de l'université John Hopkins (JHUAPL). A cause de la distance, il a fallu quatre heures et 26 minutes au signal (qui se déplace à la vitesse de la lumière) pour atteindre la Terre. Au total, New Horizons aura passé 1 873 jours en hibernation (séparés en 18 périodes), soit les deux tiers de son voyage. La mise en hibernation, durant laquelle la majeure partie de la sonde est éteinte, sert à préserver au maximum les composants et systèmes et à économiser les coûts d'exploitation (équipes et infrastructures sur Terre). New Horizons a servi de précurseur pour ce procédé (qui a également été utilisé pour la sonde Rosetta de l'ESA) au sein de l'agence spatiale américaine. [...]

Lire l'intégralité de cet article sur Industrie & Technologies

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle