MultiX lève 3 millions d'euros pour faire monter en puissance sa production

Avec sa technologie de détection spectrométrique par rayons X, la société iséroise veut améliorer les scanners aéroportuaires. La phase de validation chez ses clients étant achevée, MultiX va pouvoir commencer à répondre à leurs demandes. Elle lève 3 millions auprès de ses actionnaires historiques et de ses partenaires bancaires pour mettre son outil industriel en ordre de bataille.

Partager
MultiX lève 3 millions d'euros pour faire monter en puissance sa production

Le durcissement de la sécurité dans les aéroports dope l’activité de MultiX. La jeune entreprise qui développe une technologie de détection spectrométrique par rayon X vient de procéder à une augmentation de capital pour financer le développement de son outil industriel. Ses actionnaires historiques, dont Thales Corporate Venture, CEA Investissement et ACE Management, ont injecté 2 millions d’euros dans les fonds propres de MultiX. Bpifrance et BNP Paribas ont complété par un crédit bancaire de 1 million d’euros.

La technologie de MultiX, issue des recherches du CEA Leti et de Thales, permet d’améliorer les scanners à rayon X présents dans les aéroports. "Notre détecteur spectrométrique permet de différencier plus finement les matériaux, explique Jacques Doremus, le cofondateur de Multix. Cela n’existe pas encore sur le marché." Contrairement aux scanners traditionnels, le système d’imagerie de MultiX permet d’identifier la nature des différentes matières organiques. Et de détecter les éventuels produits explosifs ou indésirables dans les bagages, sans avoir à sortir les éléments.

MultiX en chiffres

Chiffre d’affaires : 800 000 euros prévus en 2015
Effectif : 22 personnes
Montant de la levée : 2 millions d’euros en capital et 1 million en crédit bancaire
Investisseurs : ACE Management, Amorçage technologique investissement, CEA Investissement, EurekaP, Expansinvest, Rhône-Alpes-Création, Thalès Corporate Venture
Secteur : équipement industriel

 

Les premières certifications pour fin 2016

Selon la jeune pousse, près de la moitié des fabricants de scanners dans le monde se penchent sur sa technologie. "Nos clients sont en train de terminer l’intégration industrielle de nos systèmes dans leurs scanners, explique Jacques Doremus, le cofondateur de Multix. Les produits devraient être certifiés par les autorités de réglementation des différents pays d’ici la fin 2016."

Entre-temps, la société située à Moirans près de Grenoble (38) doit faire monter en puissance son outil industriel. Sur les 22 personnes de son effectif, un peu plus de la moitié font partie des équipes de R&D. "Nous allons désormais renforcer la partie commerciale et industrielle", déclare Jacques Doremus, qui prévoit de commencer les recrutements l’année prochaine.

D’autant que le système d’imagerie spectrométrique intéresse déjà d’autres types de clients. "Depuis deux ans, nous nous intéressons au marché du contrôle non destructif", souligne Jacques Doremus. Le système de différenciation entre les différentes matières présentes dans un élément permet de renforcer le contrôle qualité dans l’industrie. Des applications dans l’agroalimentaire (recherche de contamination, de taux de gras dans la viande, de noyaux dans les olives, etc.), dans le traitement des minerais, ou encore dans les systèmes de tris des déchets sont en cours.

Le chiffre d’affaires devrait suivre. De 800 000 euros prévus en 2015, il devrait approcher les 1,5 million d’euros l’année prochaine et 10 millions d’euros en 2017. Le point d’équilibre financier devrait être atteint en 2017.

Arnaud Dumas

L’argument convaincant

Le durcissement des réglementations de sécurité dans les aéroports oblige les fabricants de scanners à intégrer des technologies de détection plus fines. Et devrait porter le marché de Multix.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

Poundbury, cité idéale à la mode Charles III

Nouveau

S’il n’est pas encore roi, le prince Charles semble avoir un coup d’avance sur l’environnement. Au point d’imaginer une ville nouvelle zéro carbone.

Écouter cet épisode

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Levage Electricité Confirmé (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 24/01/2023 - CDI - Castres

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

31 - Colomiers

Maîtrise d'oeuvre pour le projet d'aménagement paysager de la cour de l'école élémentaire Jules-Ferry

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS