Technos et Innovations

Mission Rosetta : les comètes n'ont pas créé les océans terrestres

Julien Bergounhoux

Publié le

Les résultats scientifiques de la mission Rosetta commencent à être divulgués, et leur valeur est indéniable. Les analyses spectrométriques de l'instrument Rosina nous rélèvent en effet que l'eau qui compose la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko diffère de celle présente sur la Terre. Une information qui pourrait remettre en cause les théories sur l'origine de l'eau présente sur Terre.

Mission Rosetta : les comètes n'ont pas créé les océans terrestres © ESA/Rosetta/NAVCAM – CC BY-SA IGO 3.0

Une équipe internationale de chercheurs a publié le 10 décembre sur Science Express les résultats des premières mesures du spectromètre de masse ROSINA (Rosetta Orbiter Spectrometer for Ion and Neutral Analysis) de la mission Rosetta. Ils révèlent que le rapport Deutérium/Hydrogène (D/H) de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, qui est de (5.3 ± 0.7) × 10-4, est fortement enrichi en deutérium, avec un taux 3 fois supérieur à celui présent sur Terre. Cette composition isotopique fait figure de marqueur clé pour déterminer la provenance de l'eau terrestre, et ces résultats contredisent les hypothèses qui attribuent une origine cométaire à l'eau présente dans l'atmosphère et les océans terrestres, qui avaient jusqu'à présent été confortés par les analyses d'autres comètes. [...]

Lire l'intégralité de cet article sur Industrie & Technologies

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte