Match de l'aéro 2014 : Airbus gagne en commandes, Boeing en livraisons

En 2014, le match entre les deux géants de l’aéronautique a encore fait rage. Si Airbus a pu engranger davantage de commandes, l’américain Boeing reste devant en termes de livraisons. Airbus ne prévoit pas de lancement de nouveau programme avant 2030.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Match de l'aéro 2014 : Airbus gagne en commandes, Boeing en livraisons

A chaque début d’année, le même rituel. On compte les points après le combat que se sont livrés les deux géants de l’aéronautique Airbus et Boeing. Bilan du round 2014 : ex aequo ! D’un côté, l’avionneur européen Airbus, qui publiait ses résultats ce mardi 13 janvier, gagne en nombre de commandes (1456 contre 1432 pour l’américain). De l’autre côté, Boeing reste en tête au niveau des livraisons (723 contre 629 pour Airbus) et ce depuis trois années consécutives. Le carnet de commandes total d’Airbus atteint 6386 appareils, contre 5789 côté Boeing.

Un niveau de ventes qui fait dire à Fabrice Brégier, le PDG d’Airbus que le chiffre d’affaires en 2014 "sera supérieur à 40 milliards d’euros". Le niveau de prise de commandes en 2014 reste cependant en deçà de celui de 2013, qui s’était établi à 1503 appareils.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les Monocouloirs d'Airbus, lES LONG-COURRIERS de Boeing

Sans surprises, Airbus conserve une avance sur le segment des monocouloirs : 1321 A320 ceo et neo ont été commandés alors que le Boeing 737 n’a été commandé qu’à 1196 exemplaires. Selon Airbus, le groupe possède 54% du marché en commandes nettes. Les livraisons font apparaître le même avantage pour l’européen (490 contre 485). Le groupe compte bien sur le lancement de l’A321neo à grand rayon d’action, déjà connu depuis quelques semaines mais officialisé ce 13 janvier, pour accroître encore son avance dans les monocouloirs en allant empiéter sur le marché des long-courriers. Cet appareil vise en effet à effectuer des vols transatlantiques.

Mais Boeing reste clairement le leader sur le marché des long-courriers. En 2014, toujours selon les chiffres d’Airbus, Boeing a dominé le segment avec 73% des commandes nettes (grâce au 767, au 777 et 777X et au 787). Les A330 et A350 se répartissant les 27% restant. Quant à l’A380, le super jumbo du groupe, il s’accapare 100% du marché. Un effet de loupe qui ne doit pas faire oublier la faiblesse des ventes de l’A380.

Pas de nouvel avion avant 2030

Au-delà de ces chiffres, le groupe européen reste avant tout concentré sur la hausse des cadences de production. Et sur la capacité de sa chaine d’approvisionnement à encaisser la hausse des volumes. C’est en particulier vrai pour la famille des monocouloirs, appareils les plus vendus. "Nous faisons une pause concernant l’A320 mais nous comptons bien augmenter la production de 10% début 2016", assure Didier Evrard, ancien responsable de l’A350 et tout juste promu directeur des programmes. Pas moins de 46 A320 par mois devraient être produits à ce moment là. Des niveaux de production compris entre 50 et 55 appareils par mois est à l’étude.

Airbus reste plus que jamais accroché à sa stratégie d’innovation incrémentale, qui vise à améliorer l’existant et garantir ainsi la rentabilité des programmes. La baisse des dépenses de R&D, confirmée par Fabrice Brégier, va dans ce sens. A quand un nouvel appareil ? "D’ici 7 à 8 ans je pense et cela concernera la famille des A320, confie Fabrice Brégier. Pour une entrée en service vers 2030". Réaction d’un expert : s’il le dit, c’est que c’est faux ! C'est en résumé ce que pense Guillaume Rochard, responsable aéronautique et défense chez PWC au niveau mondial: "il est certain qu’Airbus voudra surprendre son adversaire. L'annonce d'un timing si précis doit être considéré avec précaution". Airbus préparerait-il déjà le successeur de l'A320 ? Il va falloir attendre encore un peu avant de le savoir...

Olivier James, à Toulouse

Olivier James Grand reporter Aéronautique - Défense
Olivier James

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS