Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Masq, le service sur lequel mise le moteur de recherche français Qwant pour décoller

Manuel Moragues

Publié le

Le moteur de recherche français Qwant a annoncé le 14 juin dans ses nouveaux locaux une série de nouveaux services. En particulier, Masq, qui sera lancé à la fin du mois, doit permettre de concilier contextualisation et respect de la vie privée.

Masq, le service sur lequel mise le moteur de recherche français Qwant pour décoller
Eric Léandri, PDG de Qwant, qui compte tripler son chiffre d'affaires en 2018, à plus de 10 millions d'euros.
© Qwant

L’heure est à l’optimisme chez Qwant. Nouveaux locaux parisiens, recrutement de Tristan Nitot, ex-responsable de Mozilla Europe et une rafale de nouveaux services, annoncés le 14 juin. Au moteur de recherche respectueux de la vie privée et sa déclinaison pour les jeunes Qwant Junior se sont ajoutés Qwant Mobile, application iOS et Android combinant moteur de recherche et navigateur, Qwant Music, qui réunit l’ensemble des œuvres musicales et des activités en ligne des artistes, et Qwant Games, qui recense toutes les informations liées aux jeux vidéo. De quoi poursuivre sur l’essor de 2017, qui a vu le nombre de requêtes passer de 2,6 milliards en 2016 à 9,6 milliards. 20 milliards de requêtes sont attendues pour cette année.

C’est pourtant un autre service, pas encore lancé, qui pourrait être le plus marquant pour Qwant : Masq, un agent de gestion de données personnelles. Stockant localement sur un smartphone les données personnelles de son utilisateur, "Masq renverse le paragdime associant l’usage d’un service ou d’une app avec la création d’un compte et le renseignement de données personnelles, revendique David Scravaglieri, le directeur de Qwant Research et de ses 20 chercheurs et ingénieurs. Le meilleur moyen de garder vos données privées est de les conserver sur votre appareil".

"La solution pour faire de la contextualisation"

"C’est la solution pour faire de la contextualisation [mieux connaître le contexte de l’utilisateur pour mieux comprendre ses requêtes, NDLR] sans avoir à rentrer dans la vie privée des utilisateurs, explique Eric Léandri, PDG de Qwant. Nous voulions créer cette solution dès 2015, mais cela a pris du temps." En cause, selon le dirigeant, la difficulté de chiffrer les données sans dégrader l’expérience utilisateur et, surtout, de les partager pour les synchroniser entre les différents appareils d’une personne. "On passe par du peer-to-peer [de l’échange pair à pair, NDLR] chiffré et en temps réel. Ce n’est pas trivial !"

Selon Eric Léandri, "Masq sera disponible à la fin du mois. Il s’interfacera avec nos services et nous l’ouvrirons ensuite à des services tiers qui garantissent eux aussi le respect de la vie privée." Qwant se donne les moyens de continuer à faire du respect de la vie privée le pivot de son offre. Et veut démontrer que l’accumulation de données personnelles pour faire de la publicité privée n’est pas le seul modèle économique possible.

Doubler le revenu par utilisateur

Qwant n’identifie pas l’internaute. Pas de cookie ou autre traqueur. Les revenus de l’entreprise viennent quasi uniquement de la publicité mais "la sélection des publicités s’appuie uniquement sur les mots entrés par l’utilisateur qui fait une recherche", insiste Eric Léandri. Et d’ajouter : "C’est ce que faisait Google jusqu’au milieu des années 2000, avant de passer à la publicité ciblée et de faire exploser son cours de Bourse ! Un utilisateur rapporte 60 euros par an à Google. Nous, c’est 12 euros. Si vous voulez être riche, faites de la publicité ciblée. Mais on peut très bien vivre sans." D’autant qu’avec Masq et ses autres nouveaux services, Qwant compte doubler son revenu par utilisateur et dépasser 10 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018, contre 3,5 millions en 2017.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus