L'Usine Santé

Malgré leur force de frappe, pourquoi les géants de la pharmacie n'ont pas fait de méga rachats en 2020

Roman Epitropakis , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L'année 2020 aura été particulière pour l'industrie pharmaceutique qui, malgré des ressources financières importantes, a été réticente à réaliser des fusions-acquisitions. L'achat d'Alexion Pharmaceuticals par AstraZeneca représente le fait saillant de l'année 2020.

Malgré leur force de frappe, pourquoi les géants de la pharmacie ont renoncé aux rachats en 2020
AstraZeneca a réalisé la plus grosse transaction de l'année 2020 de son secteur.
© AstraZeneca

Le cabinet d'audit et de conseil Ernst & Young a publié la neuvième édition de son enquête mondiale sur les fusions-acquisitions dans l’industrie biopharmaceutique. Son rapport fait état d'une année particulière avec des ressources importantes et paradoxalement un plus faible montant de transactions liées aux fusions et acquisitions. Explications.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte