[Made in France] Lynx fabrique un casque de réalité mixte

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Made in France] Lynx fabrique un casque de réalité mixte
La caméra Blaxtair reconstitue en 3D l’environnement autour des véhicules de chantier et détecte les piétons.

La pépite parisienne Lynx développe un casque de réalité mixte à destination des professionnels. Baptisé Lynx-R1, il est autonome et embarque une puce Qualcomm Snapdragon XR2. Fruit de trois ans de travail, il est capable de faire aussi bien de la réalité virtuelle que de la réalité augmentée grâce à deux caméras frontales soigneusement calibrées. Son usage premier est la réalité augmentée, c’est-à-dire l’intégration d’éléments virtuels dans un environnement réel, à l’aide de ses caméras qui capturent le monde réel en 3D puis l’affichent sur les écrans du casque. Cette méthode est appelée « pass-through », car l’image « passe au travers » du système, par opposition aux appareils « see-through » comme Microsoft HoloLens, pour lesquels l’image est projetée sur un matériau transparent.

L’intérêt ? Un rendu beaucoup plus réaliste et qui permet à l’utilisateur d’évoluer dans des milieux avec une forte luminosité. L’interaction se fait juste avec les mains, grâce à un module Ultraleap. Créer un appareil électronique à la pointe est une tâche ardue. Lynx veut se démarquer en proposant une alternative aux géants technologiques comme Facebook. Des projets pilotes avec le Lynx-R1 sont déjà en cours au sein de certaines grandes entreprises françaises. La start-up travaille aussi sur un cas d’usage médical avec le professeur Patrick Nataf, chef du service de chirurgie cardiaque et vasculaire de l’hôpital Bichat à Paris. Une variante du casque pour le secteur de la défense est également en développement.

Julien Bergounhoux Rédacteur en chef de L'Usine Digitale

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
SUR LE MÊME SUJET
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS