Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Lubrizol] "A Rouen, le scénario bien rôdé d’exigence de transparence est enclenché" pour Jérôme Fourquet

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Entretien A Rouen, après l’incendie de l’usine de Lubrizol, la machine à rumeur bat son plein et les autorités ont bien du mal à convaincre. L’auteur de « L’Archipel français » et directeur du département Opinion et stratégies d’entreprise de l’IFOP, Jérôme Fourquet analyse pour L’Usine Nouvelle, les raisons de cette défiance, l’évolution de la communication publique. Et l’impact pour l’industrie.  

[Lubrizol] A Rouen, le scénario bien rôdé d’exigence de transparence est enclenché pour Jérôme Fourquet
Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion et Stratégies d'Entreprise d'Ifop
© DR

L’Usine Nouvelle. - Une manifestation est prévue mardi 1er octobre à Rouen pour réclamer "la vérité" sur l’accident de l’usine Lubrizol, pourquoi ce manque de confiance dans la parole publique ?

Jérôme Fourquet : Depuis quelque temps, un scénario bien rôdé se répète à chaque catastrophe industrielle ou accident d’importance. Les autorités communiquent rapidement et sereinement mais souvent de manière incomplète. Les réseaux sociaux et les actions de collectifs remettent en cause la parole publique pour exiger plus de transparence, surtout lorsque cela touche à la santé publique. Cela s’est passé exactement de cette façon avec l’incendie de Notre-Dame de Paris et la dispersion de plomb au printemps dernier. Mais l’événement traumatisant originel, c’est Tchernobyl avec l’idée que le nuage radioactif aurait "épargné" la France. Cela a ancré ce sentiment "On nous cache tout, on ne nous dit rien" pour ne pas effrayer les citoyens ou protéger des intérêts, comme le tourisme avec Notre-Dame. C’est le symptôme d’une société de la défiance.

L’Etat n’a-t-il pas évolué en matière de communication de crise depuis Tchernobyl ?

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle