Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Lockheed Martin lance une nouvelle gamme de satellites reprogrammables en plein vol

Pierre Berteloot , , ,

Publié le

L'entreprise américaine de défense Lockheed Martin lancera en 2019 sa nouvelle gamme de nanosatellites SmartSat. Inspirée de la flexibilité des smartphones, ceux-ci pourront être reprogrammés en plein vol par le simple téléchargement d'un nouveau logiciel. 

Lockheed Martin lance une nouvelle gamme de satellites reprogrammables en plein vol
Les satellites intégrant la technologie SmartSat pourront changer de mission en plein vol. (Image d'illustration)
© © CNES/Illustration Oliver Sattler 2015

Les satellites qui tournent au-dessus de nos têtes sont des spécialistes. Tous ont été programmés pour un but précis, et seraient bien incapables d’exécuter toute tâche annexe. Observer les galaxies de l’espace profond, détecter des exoplanètes, ou mesurer l’épaisseur des glaces de l’Antarctique… sont des missions tout à fait différentes.

Cependant, une nouvelle génération de satellites est sur le point de voir le jour. Lockheed Martin, le géant américain de la défense, lancera dès cette année des satellites pourvus de sa nouvelle technologie baptisée SmartSat, qui pourront être reprogrammés en vol pour changer de mission.

Comme un Smartphone... mais en orbite !

Et la source d’inspiration de ces SmartSat vient de notre poche ! En effet, muni de nombreux appareillages divers, nos smartphones peuvent changer de fonction du tout au tout par le simple téléchargement d’une nouvelle application. C’est ce principe qui sera utilisé sur les nouveaux nanosatellites.

Munis d’un système d’imagerie, de télédétection, et de communications, ils seront aussi pourvus – c’est là que réside l’innovation SmartSat à proprement parler – d’un système informatique plus souple que celui des satellites habituels, permettant le téléchargement de nouveaux logiciels, et donc la reprogrammation complète du satellite en plein vol.

Un test à petite échelle en 2019

La technologie SmartSat sera premièrement intégrée sur certains nanosatellites LM50, une gamme de petits satellites standardisés de Lockheed Martin, à la charge utile de 20 centimètres sur 40, pour un poids de 10 à 100 kilogrammes. De par leur taille, les instruments qu’ils intégreront resteront dans un premier temps relativement simples. Les missions des deux premiers nanosatellites qui seront lancés en 2019, seront essentiellement de valider la technologie SmartSat, ainsi que celle de l'impression 3D de certains composants des sateliltes, également développée par Lockheed Martin.

Cependant, l’entreprise américaine voit déjà loin et envisage, si le test est concluant, d’étendre sa technologie à toute sa gamme de satellites, jusqu’au massif LM2100 au potentiel beaucoup plus important.

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle