Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Liquidation judiciaire pour les Aciéries et Forges d’Anor, victimes... de la politique de Donald Trump

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Coup dur pour les 68 salariés des Aciéries et Forges d’Anor, près de Fourmies, dans le Nord. La liquidation judiciaire de leur fonderie a été prononcée en début de semaine par le tribunal de commerce de Valenciennes. Ils seront licenciés ce 31 juillet. Un éventuel repreneur est à l’étude.

Liquidation judiciaire pour les Aciéries et Forges d’Anor, victimes... de Donald Trump
La liquidation judiciaire des aciéries d'Anor

Le tribunal de commerce de Valenciennes a déclaré les Aciéries et Forges d’Anor en liquidation judiciaire. Une décision qui prend effet au 31 juillet. Un coup dur pour l’entreprise centenaire mais pas une surprise pour autant. En effet, la société spécialisée en lames et pièces de fonderie connaît des difficultés depuis quelques années déjà puisqu’en 2014, elle faisait l’objet d’un dépôt de bilan.

L’activité avait alors repris depuis. Mais c’était sans compter sur la politique internationale et ses conséquences. Et en particulier sur celle de Donald Trump, le président américain.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle