Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

LinkedIn fait appel aux chercheurs pour devenir un nouvel observatoire de l'économie

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Le 20 août, LinkedIn a lancé un nouvel appel à projets à destination des chercheurs pour nourrir l'Economic Graph. Un outil destiné à mettre en valeur la gigantesque base de données du réseau social professionnel. En s'alliant aux universitaires, LinkedIn espère devenir un observatoire de référence sur l'économie et le recrutement. Le réseau social en profite également pour améliorer ses outils.

LinkedIn fait appel aux chercheurs pour devenir un nouvel observatoire de l'économie
Le 20 août, LinkedIn a lancé un nouvel appel à projets à destination des chercheurs.
© LinkedIn

LinkedIn veut étendre ses relations avec la recherche. Le lundi 20 août, le réseau social professionnel a lancé un appel à projets dans le cadre du LinkedIn Economic Graph Research Program (EGRP). L’entreprise soumet trois thèmes aux chercheurs : l’analyse des données, l’économie et l’intelligence artificielle.

Les équipes sélectionnées pourront travailler avec des experts de l’entreprise. Elles auront surtout accès à la gigantesque base de données du réseau social. “Tandis que beaucoup d’universitaires ont difficilement accès à des bases de données inédites et réelles, notre programme EGR fournit aux chercheurs une opportunité de tester ou valider leurs théories sur l’une des bases de données la plus vaste et la plus robuste sur les réseaux professionnel et économique”, explique dans un billet Igor Perisic, vice-président de l’ingénierie chez LinkedIn.

L’entreprise reste prudente dans cette collaboration et il y a de quoi. À la suite du scandale Cambridge Analytica et de l’énorme fuite de données Facebook, l’exploitation des informations détenues par un réseau social est un sujet sensible. Les données mises à la disposition des chercheurs seront donc agrégées ou anonymisées, “d’une manière qui respecte la vie privée des membres LinkedIn”. Les données partagées par LinkedIn ne seront donc accessibles qu’aux chercheurs sélectionnés. De la même manière ceux-ci ne pourront pas télécharger ces données et n’y accèderont que dans un “bac à sable sécurisé” selon les mots d’Igor Perisic.

LinkedIn veut mettre en valeur sa gigantesque base de données

Ce n’est pas la première fois que LinkedIn cherche à se rapprocher de la communauté scientifique. À travers un site baptisé Economic Graph, le réseau social cherche à mettre en valeur sa gigantesque base de données qui se compose de 560 millions de membres, 20 millions d’entreprises, 60 000 écoles et 15 millions d’offres d’emploi. “Grâce à nos données, nous sommes capables de mesurer et de comprendre les dynamiques complexes de l’économie mondiale. Nous travaillons avec les gouvernements et les ONG à travers le monde pour tirer parti de ces informations afin d’améliorer l’accès mondial au travail et à l’éducation”, présente le site de l’Economic Graph.

Le programme de recherche de LinkedIn a déjà donné lieu à plusieurs partenariats avec des universitaires. Des chercheurs ont ainsi pu étudier la corrélation entre le succès d’une entreprise et les connections ou le parcours de ses employés. “Cette étude peut aider à réduire les conflits organisationnels et aider les entrepreneurs et les entreprises établies à améliorer la formation des équipes, sur la base des données LinkedIn”, explique le réseau social.

À partir des conclusions tirées par les universitaires, le réseau social peut également adapter ses outils. En avril, la chercheuse Laura Gee de la Tufts University a estimé que les offres d’emploi étaient plus attractives pour les femmes si elles indiquaient le nombre de candidats ayant déjà postulé. LinkedIn a ainsi utilisé cette conclusion pour conseiller ses clients dans leurs annonces.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle