Economie

Les tops et les flops du plan industrie du futur

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les tops et les flops du plan industrie du futur
C’est la bonne nouvelle du premier bilan dressé par l’Alliance pour l’industrie du futur. La thématique fait recette auprès des entreprises. Le gouvernement espérait convaincre 2 000 PME d’ici à la fin 2016 de suivre des audits pour se familiariser au numérique et à la robotique. « On va largement exploser le plafond », estime Tahar Melliti, le directeur général de l’Alliance. Début février, 1 200 entreprises se sont déjà engagées dans la démarche, en partie financée par les régions. Ces dernières ont prévu de renforcer leur effort, en montant à 2 200 PME aidées. À terme, l’Alliance estime désormais possible de convertir 4 000 à 5 000 entreprises aux nouvelles[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte