Les syndicats démontent les arguments du Front national

CGT et CFDT viennent de publier des argumentaires qui démontent, point par point, les propositions de Marine Le Pen susceptibles de séduire les salariés et parfois leurs militants, lors de l'élection présidentielle.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les syndicats démontent les arguments du Front national

Mardi 11 avril, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, participait à une journée-débat organisée à Valence pour lutter contre les idées du Front national. Baptisé "Extrême-droite, l’envers du décor", le meeting de la Drôme succède à plusieurs autres rencontres organisées avec Solidaires et la FSU dans le Vaucluse en décembre, près de Hénin-Beaumont en février. Il précède un rendez-vous à Toulon, en fin de semaine, avec 60 militants CGT du Var. Des villes choisies en raison du fort ancrage local du Front national. La CFDT, elle, a publié, fin mars, un argumentaire de quatre pages qui explique les conséquences de certaines propositions du Front national comme la préférence nationale et la sortie de l’euro.

Pour les syndicats, l’enjeu est de taille. Le programme de Marine Le Pen reprend certaines de leurs revendications, sur les salaires ou les retraites, se pose en défenseur des travailleurs et des bas revenus, attaque les multinationales et la politique libérale de l’Union européenne… Autant de thèmes auxquels sont sensibles les salariés mais aussi parfois les militants syndicaux. Dans un tract sur "l’imposture sociale du FN", la fédération mines-énergie de la CGT proteste contre le fait "que le FN fasse croire qu’il reprend sur nombre de sujets, l’argumentaire de défense de l’intérêt des travailleurs que porte depuis toujours la CGT".

Méthode CGT : Fiches et formation syndicale

La CGT, si elle a accéléré le rythme de ses rencontres depuis septembre 2016, a choisi d’adopter une démarche de longue haleine. A l’automne 2013, le syndicat s'est doté d’un groupe de travail interne d’une douzaine de personnes, dont l’objectif est "de mener une campagne syndicale contre les idées de l’extrême-droite", selon les termes très choisis de Pascal Debay, membre de la direction confédérale et responsable de ce groupe. "Notre but n’est pas de faire une chasse aux sorcières, mais de convaincre, par une démarche d’éducation populaire, d’apporter des repères, par la pédagogie, et d’amener un salarié tenté par le FN à comprendre la vraie nature de son programme."

Le pôle "formation syndicale" de la CGT a élaboré une dizaine de fiches thématiques, envoyées aux unions départementales et syndicats. Celle sur le travail explique que la proposition du FN de taxer les importations de 3 % entraîne une perte du pouvoir d’achat, alors que le FN la présente comme un moyen de financer une prime ; la fiche sur la fiscalité proteste contre les baisses de cotisations patronales préconisées par le Front national pour les TPE et PME ; celle sur l’industrie reconnaît que "la manœuvre est délicate", tant les propositions du FN, prises une par une, paraissent favorables à l’industrie. "Mais en faisant le lien avec les autres propositions du FN et surtout avec ses conceptions fondamentales, l’ensemble devient contradictoire et sans cohérence", souligne la fiche. "Le problème, explique Pascal Debay, c’est que pour contrer des propositions simples, il faut parfois entrer dans des choses plus complexes…" S’il reconnaît quelques résistances ici ou là, de militants qui ne souhaitent pas intervenir sur le champ politique auprès des salariés, il souligne que fiches et journées de formation connaissent un grand succès.

Méthode CFDT : "combattre un simplisme qui refuse la complexité du monde"

La CFDT a aussi ressenti le besoin de présenter le programme dans sa globalité. "Les arêtes historiques du programme du Front national, comme la préférence nationale, sont ensevelies sous un galimatias de propositions glanées de-ci de-là, qui tentent de camoufler sa vraie logique, décrypte Frédéric Sève, en charge du sujet à la CFDT. Nous avons ressenti le besoin d’introduire un décodage non seulement du programme, mais aussi du projet du Front national." Dans son document de quatre pages, la CFDT explique pourquoi "le protectionnisme ne sauvera pas l’industrie française", que "le FN nuit gravement aux femmes", exemple de positions et propositions à l’appui, ou que "le FN a toujours montré une volonté de brider les associations et les syndicats". "Toutes les propositions du Front national tournent autour de l’idée qu’il suffirait de… sortir de l’euro, taxer les importations, appliquer la préférence nationale, pour régler tous les problèmes, réfute Frédéric Sève. Ce simplisme est un refus de la complexité du monde, et la CFDT est habituée à refuser les positions binaires… "

Au-delà de ce document, la CFDT a organisé une série de rencontres avec des universitaires pour étayer la réflexion, replacer dans des perspectives historiques, enrichir les arguments de ses militants. Frédéric Sève entend poursuivre cette action en sortant du milieu syndical. "Il y a un besoin de revaloriser le débat démocratique dans la société, reprendre l’habitude de débattre plutôt que de se forger une opinion en restant seul chez soi devant la télé… "

FO reste à l'écart

CGT et CFDT le soulignent : tous les milieux professionnels sont désormais touchés. Education nationale, services sociaux, commerces, industrie… Pour l’avenir, la CGT souhaite s’adresser prioritairement aux jeunes. "Dans tous mes déplacements, me remontent des témoignages sur le succès des idées de l’extrême droite auprès des jeunes", s’inquiète Pascal Debay.

Force ouvrière reste en-dehors de ce mouvement anti-FN. Traditionnellement, le syndicat de Jean-Claude Mailly refuse de combattre le Front national. FO est d’ailleurs le syndicat dont les "sympathisants" ont le plus voté pour le Front national, selon une enquête de l’IFOP en 2015 pour les élections régionales. Un vote qui reste en-dessous de celui de la moyenne des salariés.

0 Commentaire

Les syndicats démontent les arguments du Front national

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS