Les salariés de l’industrie pourront-ils partir en vacances cet été ?

Les déplacements sont à nouveau autorisés, mais beaucoup d’industries espèrent rattraper cet été le retard pris pendant le confinement. Si le travail revient, les vacances des salariés pourraient être plus courtes que d’habitude.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les salariés de l’industrie pourront-ils partir en vacances cet été ?
La fermeture du site de PSA à Sochaux durant trois semaines cet été n'est pour l'instant par remise en cause.

Les Français peuvent être rassurés : sauf retour du virus, leurs congés d’été sont sauvés. Ils pourront aller partout en France, a annoncé Edouard Philippe le 28 mai, et peut-être même dans l’Union européenne. Mais dans l’industrie, beaucoup de salariés ne peuvent toujours pas réserver logements, campings, billets de train, faute de connaître précisément leurs dates de congés. Pour beaucoup, tout dépendra du niveau d’activité dans leur entreprise cet été.

Le groupe Fermob, par exemple, prendra des décisions différentes en fonction de l’activité de chacune de ses trois entités : Fermob (mobilier de jardin) espère reprendre une production quasi normale en juin et juillet et ne fermera pas en août comme les autres années ; Vlaemynck (mobilier d’hôtellerie et plage), handicapé par la situation des hôtels, espère pourvoir travailler en août "pour capter toutes les opportunités possibles", indique son dirigeant Bernard Reybier ; Rodet (mobilier pour les écoles) a décidé de ne fermer qu’une semaine en août contre deux ou trois habituellement. Les salariés vont devoir modifier leurs plannings. "Dans la majorité des cas, l’état d’esprit est très bon, souligne Bernard Reybier. Les gens se disent que si on peut rattraper le retard en travaillant cet été, il faut le faire."

Situations hétérogènes dans l'agroalimentaire

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement