Economie

Les résultats décevants du CICE concernant l’emploi

Solène Davesne

Publié le

Selon le dernier rapport du comité de suivi, le CICE aurait permis de créer environ 100 000 emplois sur trois ans, moins que prévu. Le CICE a en revanche incité les entreprises à baisser leurs prix.

Les résultats décevants du CICE concernant l’emploi © Kenteegardin - Flickr - C.C.

Ce n’est pas forcément le résultat attendu par le gouvernement Ayrault, lors de la mise en œuvre du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi. Selon le rapport du comité de suivi du CICE - qui pourrait être l’un des derniers alors que le CICE doit être transformé l’an prochain en allègement de cotisations sociales - , la mesure aurait permis de créer environ 100 000 emplois en trois ans entre 2013 et 2015. Et encore, les incertitudes sont importantes. Les travaux d’évaluation conduits par les différentes équipes de recherche aboutissent à une fourchette large entre 10 000 et 200 000 emplois. C’est moins en tout cas que les premières estimations réalisées en 2013 par Bercy, qui tablaient davantage sur 200 000 emplois.

A quoi a donc servi le CICE ? Les chercheurs n’ont pas réussi, comme les années précédentes, à mettre en valeur un effet du crédit d’impôt sur la capacité des entreprises à exporter et à investir davantage et à innover, à partir des données statistiques de 2015. Trop tôt. "Les résultats du CICE ne pourront se vérifier qu’à moyen terme", estime Michel Yahiel, le patron de France stratégie qui chapeaute le comité de suivi.

Baisse de prix consenti

En revanche, les entreprises ont utilisé leur CICE pour baisser leurs prix tout le long des chaînes de valeur. Les entreprises qui ont le plus bénéficié du CICE – les plus consommatrices de main d’œuvre et une masse salariale inférieure à 2,5 SMIC- ont rétrocédé une partie de leurs gains à leurs clients et donneurs d’ordre. Ces baisses de prix consenties – ou subies – ont été principalement enregistrées dans les services aux entreprises comme l’intérim, la métallurgie et les transports. En 2014, le gouvernement s’était d’ailleurs alarmé d’un "racket au CICE" après plusieurs témoignages de sous-traitants contraints de rétrocéder le gain obtenu à de grands donneurs d’ordre. Au total, l’effet équivaut à 0,1 point de baisse des prix à la production dans l’industrie et 0,2 point dans les services.

Le comité de suivi du CICE ne tranche pas en revanche sur son impact sur l’évolution de salaires de façon globale. Mais il estime en revanche que la mesure a pu jouer à la hausse pour les rémunérations des cadres et des professions intellectuelles supérieures, dont les rémunérations sont pourtant plus élevées. "Cela a pu pousser les salaires des jeunes cadres, souvent entre 2 et 2,5 Smic. Il faudrait approfondir l’analyse par catégorie socio-professionnelle", reconnait le comité de suivi.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte