Economie

Les régions, ces mal-aimées

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les régions, ces mal-aimées © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle
On ne pouvait imaginer pires circonstances pour des élections ! Moins d’un mois après les terribles attentats du 13 novembre, il y a de fortes chances pour que les Français prennent en compte le contexte national plutôt que les défis auxquels sont confrontées leurs régions. Le malentendu dure… depuis le référendum de 1969, qui précipita le départ de Charles de Gaulle. Le président de la République avait prévenu qu’il démissionnerait si le non l’emportait au référendum sur la réforme du Sénat et la régionalisation. Il n’était pas question, à l’époque, d’élire au suffrage universel les conseilleurs régionaux, comme sont appelés à le faire les Français, le 6 et le 13 décembre. Vieille nation jacobine, la France aura[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte