Economie

Les questions clés pour 2015 : la loi Macron va-t-elle doper la compétitivité des industriels ?

Solène Davesne ,

Publié le

Quatrième thème de notre série sur les sujets qui vont affecter la vie des entreprises françaises en 2015 : l’effet de la loi Macron. A moyen terme la dérégulation de certaines professions juridiques pourrait baisser les prix mais le projet servira plus de test de la capacité de réforme du gouvernement.

Les questions clés pour 2015 : la loi Macron va-t-elle doper la compétitivité des industriels ? © Pascal Guittet

C’est le test de la volonté de réforme du gouvernement Valls. Le 10 décembre, le ministre de l’Économie et de l’Industrie Emmanuel Macron a dévoilé, en Conseil des ministres, le texte qui sera débattu au début de l’année au Parlement. Ce n’est pas directement une réforme pour libérer de la compétitivité. Mais "lorsqu’on touche aux professions réglementées, ce n’est pas complètement neutre pour l’industrie", estime-t-on à Bercy, où l’on espère faire baisser les tarifs de certains services aux entreprises comme ceux des professionnels du droit. L’ancien ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, espérait 6 milliards d’euros de gain de pouvoir d’achat en réduisant les rentes et en fluidifiant l’économie. Son successeur n’annonce plus d’objectif chiffré. Mais après le pacte de responsabilité, c’est probablement le dernier créneau pour le gouvernement Valls de faire valoir son volontarisme en matière de réforme.

Solène Davesne

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte