Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Shadow profiles] Facebook vous connaît même si vous n'êtes pas inscrit

Manuel Moragues

Publié le

Lors de l’audition de Mark Zuckerberg devant le congrès, le représentant du Nouveau Mexique Ben Lujan a confronté le patron de Facebook à un angle mort de la défense du réseau social quant à son respect de la vie privée : les profils fantômes. Ceux des non-utilisateurs de Facebook.

[Shadow profiles] Facebook vous connaît même si vous n'êtes pas inscrit
Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a été auditionné par le Congrès américain les 10 et 11 avril.
© capture Youtube

Mark Zuckerberg n’a guère été convaincant lors de ses auditions devant le congrès américain suite au scandale Cambridge Analytica. Outre ses multiples "Je ne sais pas, mes équipes reviendront vers vous avec la réponse", le patron de Facebook a passé son temps à répéter que les utilisateurs disposaient sur leur page Facebook de tous les outils pour contrôler la confidentialité de leurs données, les récupérer ou demander à Facebook de les effacer. Ben Lujan, représentant du Nouveau-Mexique au congrès, s’est fait un plaisir de pointer l’angle mort de la défense de Mark Zuckerberg : les profils fantômes.

Même si vous n'êtes pas sur Facebook, le réseau vous connaît

Ces profils, appelés Shadow profiles, sont des collections de données concernant des personnes qui ne sont même pas utilisateurs de Facebook. Vous n’êtes pas inscrit à Facebook ? Vous connaissez certainement des personnes qui le sont. Cela suffit. En scannant le carnet d’adresses sur le téléphone de ses utilisateurs, quand ce n’est pas leur activité téléphonique et de messagerie, le réseau vous identifie, connaît vos coordonnées. Il ne lui reste qu’à enrichir ce profil. C’est son savoir-faire. C’est bien sûr interdit car votre consentement n’a pas été recueilli. Ce le sera encore plus fortement dès le 25 mai prochain avec l’entrée en application du règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD).

Comme on peut le voir sur le site du membre du congrès, Ben Lujan a poussé Mark Zuckerberg dans ses retranchements : "Vous avez dit que tout le monde contrôle ses données, mais vous recueillez des données sur des personnes qui ne sont même pas des utilisateurs de Facebook, qui n'ont jamais signé d’accord sur le consentement ou la confidentialité", a martelé Ben Lujan. Et de demander au PDG : "Est-ce que quelqu’un qui n’est pas sur Facebook peut demander à accéder à ces données le concernant ou mettre fin à leur collecte ?"

Pour savoir ce que le réseau connaît de vous, inscrivez-vous à Facebook !

Mark Zuckerberg évitant de répondre à la question, Ben Lujan, répond lui-même, reprenant les instructions données par le réseau social sur Internet : "Quand vous allez sur ‘Je n’ai pas de compte Facebook et je veux accéder à mes données personnelles conservées par Facebook’, cela vous envoie sur un formulaire qui vous dit ‘Allez sur votre page Facebook‘." Ce que décrit le représentant du peuple américain est valable pour les Français. L’Usine Nouvelle a fait l’expérience, résumée en images ci-dessous.

Autrement dit, si vous vous étiez tenus à l’écart de Facebook pour protéger votre vie privée, non seulement c’est raté – Facebook a plein de données sur vous – mais en plus pour connaître ces données il vous faut vous inscrire à Facebook.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus