Les producteurs français de champagne tombent d'accord sur une baisse de la récolte annuelle

Dans un accord trouvé à la dernière minute, les producteurs de champagne français ont décidé de réduire le volume des récoltes de raisin à 8 000 kg par hectare, soit l'équivalent de 230 millions de bouteilles. Très affecté par les effets de la crise sanitaire, la filière évalue la chute de son chiffre d'affaires cette année à 1,7 milliard d'euros.

Partager
Les producteurs français de champagne tombent d'accord sur une baisse de la récolte annuelle
Les producteurs de champagne français sont parvenus à un accord de dernière minute pour réduire la quantité de raisins qu'ils récolteront cette année.

Les producteurs de champagne français sont parvenus mardi 18 août à un accord de dernière minute pour réduire la quantité de raisins qu'ils récolteront cette année, alors qu'ils tentent de se remettre de l'effondrement des ventes causé par la crise du coronavirus.

Alors que les vendanges ont débuté avec deux semaines d’avance en raison de la sécheresse, les vignerons et maisons de Champagne se sont accordés pour réduire le volume des récoltes de raisin à 8 000 kg par hectare, équivalent à 230 millions de bouteilles.

- 22 % de rendement

Un rendement en baisse de près de 22 % par rapport aux 10 200 kg par hectare de 2019, a indiqué le Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC) dans un communiqué.

Les discussions étaient bloquées depuis des semaines, les grandes maisons de champagne faisant pression pour une forte baisse de la production afin de soutenir les prix, tandis que certains producteurs souhaitaient une réduction moins importante pour profiter d'une récolte 2020 prometteuse.

1 000 kg par hectare pourraient ne pas être récoltés

En prévision des fêtes de fin d'année, période cruciale pour les ventes de champagne, et alors que le monde tente de s'ajuster aux retombées de l'épidémie de coronavirus, le secteur a adopté une mesure sans précédent pour réduire potentiellement le volume de la récolte, a déclaré le CIVC.

Une portion de 1 000 kg par hectare ne sera utilisée cette saison que si les exportations atteignent un certain niveau, a ajouté un porte-parole du CIVC.

Une perte de 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires

"C'est un compromis dans la douleur", a déclaré par téléphone Jean-Marie Barillère, co-président du CIVC et directeur de l'Union des Maisons de Champagne.

"Mais c'est pour nous la meilleure décision pour d'un côté aider la trésorerie des exploitations viticole et de l'autre protéger l'appellation champagne au niveau international."

Le CIVC estime les invendus cette année à près de 100 millions de bouteilles, ce qui représente une perte de chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros.

Avec Reuters (Gus Trompiz, version française Kate Entringer, édité par Jean-Michel Bélot)

0 Commentaire

Les producteurs français de champagne tombent d'accord sur une baisse de la récolte annuelle

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS