Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les patrons industriels sceptiques sur l’efficacité des réformes d'Emmanuel Macron

, , ,

Publié le

baromètre Les réformes en cours du droit du travail et de la formation professionnelle ont-elles un impact sur la compétitivité des entreprises françaises ? Les 200 dirigeants industriels interrogés dans le cadre du baromètre Randstad Inhouse/OpinionWay, en partenariat avec L’Usine Nouvelle, sont encore loin d’être convaincus.

Les patrons industriels sceptiques sur l’efficacité des réformes d'Emmanuel Macron

Dans le cadre de la troisième édition du baromètre Randstad Inhouse/OpinionWay* de la compétitivité franco-allemande (à retrouver ici), publié en exclusivité dans L’Usine Nouvelle, nous avons sondé de nombreux industriels français et allemands.

Quelle est par ailleurs l’opinion des dirigeants français de 200 établissements industriels de 10 salariés et plus sur l’efficacité des réformes entamées par Emmanuel Macron et son gouvernement ? Pour l'instant, ces derniers se montrent plutôt sceptiques. Ainsi, 65% des patrons interrogés estiment que la refonte du droit du travail n’a eu aucun effet sur la compétitivité de leur entreprise, voire 14% qu’elle l’a dégradée. Seulement 13% d’entre eux constatent une amélioration.

Quant aux impacts attendus de la réforme de la formation professionnelle, les dirigeants se montrent mitigés : 33% croient qu’elle va améliorer leur compétitivité, 50% qu’elle sera sans effet, et 6% craignent qu’elle ne la dégrade.

Pour les convaincre, le gouvernement n’a donc pas fini d’évangéliser et de faire la démonstration du bénéfice de ses réformes auprès des industriels.


Retrouvez ici l'intégralité de l'étude réalisée avec Randstad France

*Méthodologie: Etude réalisée par téléphone du 27 août au 14 septembre par OpinionWay pour Randstad Inhouse Services auprès de 200 établissements de l'industrie de 10 salariés et plus en France et de 202 établissements de l'industrie de 10 salariés et plus en Allemagne.

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

08/11/2018 - 16h39 -

Sarko, Hollande et maintenant Macron se sont ingénier à prendre l'argent des Français mais pour quoi faire ? Des dettes ! Dettes colossales du pays. Entreprises d'Etat endettées jusqu'au coup. Entreprises territoriales mises en concurrence avec le tiers monde et les pays à bas coût. Population accablée d'impôts nouveaux de tous les côtés. Balance commerciale en déficit permanent ! C'est sans doute avec ces mesures que la croissance va se relancer ?
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle