Les patrons d’ETI pessimistes pour l’économie française mais pas pour eux

L’étude de GE Capital et HEC révèle une ambiance morose parmi les dirigeants d’ETI et de grosses PME. Si la moitié d’entre eux prévoit une croissance de leur chiffre d’affaires, ils restent pessimistes pour l’économie française. Et tournent plutôt leur regard vers l’export.

Partager
Les patrons d’ETI pessimistes pour l’économie française mais pas pour eux

Les dirigeants d’ETI françaises demeurent pessimistes. Selon l’étude annuelle de GE Capital, avec HEC Entrepreneurs, les grosses PME et les entreprises de taille intermédiaire voient peu de débouchés dans l’économie française. Elles ne sont que 13 % à prévoir une augmentation du marché français, tandis que 42 % d’entre elles s’attendent à une baisse.

Sur leur propre activité, elles se révèlent plus optimistes. Plus d’une sur deux s’attend à une augmentation de son chiffre d’affaires sur les douze prochains mois (l’enquête a été réalisée en avril 2014), alors qu’elles n’étaient que 35 % lors de l’étude 2013 à prévoir une augmentation de leur activité.

Un pessimisme que Thierry Willième, le PDG de GE Capital France, tient à nuancer. "Les chefs d’entreprises étaient déjà pessimistes en 2012 pour l’année 2013, souligne-t-il. Or ils ont fait une croissance plus importante que celles qu’ils attendaient." Les plus petites entreprises de l’échantillon n’envisageaient ainsi qu’une augmentation d’1,5 % de leur activité en 2013 ; elles ont en fait réalisé +3,4 % de croissance.

Peu de perspectives d’embauche

Cette trop grande prudence des chefs d’entreprises a des incidences directes sur l’emploi. En France, alors que 51 % des entreprises prévoient d’augmenter leur chiffre d’affaires, seules 27 % des grosses PME et des ETI prévoient d’embaucher, et 20 % de diminuer leurs effectifs. Selon l’enquête, cela se traduirait par un solde net de seulement 30 000 emplois supplémentaires.

Un chiffre bien faible par rapport aux voisins européens. Au Royaume-Uni, avec une prévision de croissance du chiffre d’affaires quatre fois supérieure à la France, les entreprises comptent embaucher dix fois plus de main d’œuvre, soit environ 325 000 emplois.

"Les chefs d’entreprises français sont en fait contrariés par le contexte économique français, analyse Alain Bloch, professeur à HEC et directeur du master HEC Entrepreneurs. Même s’ils sont très pessimistes sur les prévisions d’embauche, ils mettent dans le top 10 de leurs priorités la nécessité d’attirer de nouveaux talents !"

Car ces chefs d’entreprise ne manquent pas de projet. Avec un regard tourné avant tout vers l’international. Ainsi, 49 % des grosses PME et ETI prévoient d’augmenter leur chiffre d’affaires à l’export d’ici 2015. Au global, les Français comptent sur une augmentation de leur activité internationale de 4,9 %.

Arnaud Dumas

0 Commentaire

Les patrons d’ETI pessimistes pour l’économie française mais pas pour eux

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS