Les instituts Carnot ont 10 ans et sont prêt à viser l’international

Le réseau des 34 instituts Carnot, créés pour favoriser les partenariats entre la recherche publique et les industriels, fête ses dix ans d’existence. Le moment pour faire un bilan et pour se relancer, avec une nouvelle ambition vers l’international.

Partager

Institut Carnot - Crédits Philippe Stroppa

Depuis leur création en 2005, les instituts Carnot (IC) ont plus que multiplié par deux leur chiffre d’affaires en recherche partenariale : 450 millions d’euros de contrats en 2014, contre 200 millions d’euros la première année. Un signe positif pour ces organismes, subventionnés via l'ANR, et chargés de rapprocher la recherche publique des besoins des industriels.

"Il y a encore une marge de progression, notamment en direction des TPE, PME et ETI, où se trouve principalement le potentiel de création d’emplois pour les années à venir", indique Alain Duprey, directeur général de l’Association des instituts Carnot. Les instituts ont leur rôle à jouer auprès des PMI innovantes, mais aussi et surtout auprès des petites entreprises plus traditionnelles qui n’ont pas forcément axé leur stratégie sur l’innovation.

Les "business developers" et autres responsables de programmes, au sein des IC ont donc pour mission d’aller à leur rencontre, mais aussi d’évaluer ce que les compétences réunies dans les laboratoires peuvent apporter aux PME, qui souvent connaissent mal la recherche publique. Le premier contact peut s’établir par une simple prestation, comme cette PME qui cherchait un moyen de contrôle non destructif pour trier des lots de pièces – opération réalisée avec un labo Carnot- et qui aujourd’hui est entrée dans une démarche de R&D plus suivie avec les instituts.

l'international pour favoriser des implantations en France

L’autre défi pour les années qui viennent est de pousser l’activité des Carnot vers l’international. Les contrats avec des entreprises hors de France représentent aujourd'hui 83 millions d'euros (sur 450 millions). Et les projets européens comptent pour 120 millions d’euros dans le budget global des IC (2,2 milliards d’euros). Mais c’est vers les Etats-Unis et l’Asie que les IC veulent maintenant avancer.

"C’est un moyen de trouver des ressources complémentaires, et de contribuer à financer le maintien d’un haut niveau de recherche en France", reconnaît Alain Duprey. De plus, à travers les projets, ce sont les compétences disponibles en France qui sont valorisées dans le monde : c’est aussi une manière de favoriser des implantations de centres de recherche ou de production sur le territoire.

En solitaire ou en meute, les Carnot sont donc invités à promouvoir leur savoir-faire, à travers les industriels des instituts présents à l’international, sur les salons professionnels, les conventions d’affaires… Les 5 instituts Carnot de la Santé ont ainsi constitué un consortium, Global Care Initiative, et mutualisent leurs actions pour partir à la rencontre des laboratoires et entreprises innovantes à l’étranger.

2015 n’est pas seulement un anniversaire pour les instituts Carnot. C’est aussi l’année de l’évaluation des instituts par des comités comprenant deux tiers d’industriels. Chaque institut est évalué par rapport à ses objectifs, en termes de partenariats industriels notamment. Les instituts doivent avoir rendu leur copie en octobre 2015, et les résultats sont attendus pour la fin décembre. Une première évaluation, en 2010-2011, s’était traduite par le non renouvellement de 9 instituts, et l’arrivée de dix nouveaux.

Thierry Lucas

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS