Les ingénieurs, des profils recherchés… et difficiles à recruter

Astrid Gouzik

Publié le

Dans l'enquête "Besoins en main d'œuvre des entreprises 2016" de Pole Emploi, les ingénieurs en informatique apparaissent comme l'un des 15 métiers rassemblant le plus grand nombre de projets de recrutements jugés difficiles.

Un indicateur encourageant de plus ! Les projets de recrutement des entreprises en 2016 en France augmentent de 5,1%, à 1 827 300, soit 88 000 de plus qu'en 2015, selon l'enquête "Besoins en main d'œuvre des entreprises" de Pôle emploi. C'est le plus haut niveau observé au cours des sept dernières vagues de cette enquête annuelle, précise l'établissement public. L'an dernier, le nombre de projets avait augmenté de 2,3%.

Le secteur des services demeure le plus recruteur en France, concentrant plus de deux tiers des intentions d'embauches.

L'industrie enregistre aussi une croissance (plus modérée) de ses intentions de recrutements. Après des rebonds de 6,1% en 2014 et 4,3% en 2015, la hausse est de 2,6% cette année. La part des contrats saisonniers augmente de 1,3 point (27,6 %). Deux projets de recrutement saisonniers sur trois dans l’industrie émanent des industries agroalimentaires, une activité qui contribue cette année à 36 % de l’ensemble des perspectives d’embauche industrielles.

Parmi les 15 métiers les plus recherchés, beaucoup sont justement à caractère saisonnier, principalement dans le secteur agricole (comme les viticulteurs, arboriculteurs et cueilleurs ou les agriculteurs salariés et ouvriers agricoles), tout comme dans le secteur de l’hébergement et de la restauration.

Difficultés de recrutement dans l'industrie

Une apparition notable dans ce classement des métiers les plus recherchés : les ingénieurs, cadres études et R&D informatique, avec une forte augmentation du nombre de projets. Ce sont également des métiers où la part de projets difficiles à satisfaire est parmi les plus élevées (avec 61,7% de projets jugés difficiles). Les difficultés d’embauche sont élevées et la part de projets de recrutement saisonniers est peu élevée.

 

Consulter notre classement 2016 des écoles d'ingénieurs

 

Pole Emploi dresse aussi une liste de métiers les plus difficiles à pourvoir. Si les services sont particulièrement touchés avec les médecins en tête du classement, l'industrie arrive en deuxième place avec les ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal (moulistes, usineurs...). D’autres métiers industriels connaissent des difficultés de recrutement, comme par exemple les chaudronniers,
tôliers, traceurs, serruriers, métalliers, forgerons qualifiés, ainsi que les techniciens en mécanique et travail des métaux ou les soudeurs qualifiés.

Astrid Gouzik

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte