L'Usine Agro

Les industriels de la charcuterie en guerre contre Yuka

Adeline Haverland , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La Fédération française des industriels charcutiers traiteurs (Fict) a envoyé, début octobre, une mise en demeure à Yuka. Elle lui reproche une pétition en faveur de l’interdiction des sels nitrités, lancée en novembre 2019 par les fondateurs de l'application de notation des produits agroalimentaires, la Ligue contre le cancer et l’ONG Foodwatch.

Les industriels de la charcuterie en guerre contre Yuka
Les industriels de la charcuterie s’insurgent contre une pétition réclamant l’interdiction des sels nitrités.
© Émilie Rouy

En proie à des difficultés récurrentes, acculés par la baisse continue de leurs volumes qui, en 2019, ont atteint 1,13 million de tonnes pour un chiffre d’affaires de 6,7 milliards d’euros, les industriels de la charcuterie ont trouvé une nouvelle cible : l’application Yuka.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte