Les impôts de production réduits de 20 milliards d'euros en deux ans, annonce Bruno Le Maire

Les impôts de production payés par les entreprises installées en France baisseront de 20 milliards d'euros au cours des deux prochaines années, a annoncé mercredi 15 juillet le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les impôts de production réduits de 20 milliards d'euros en deux ans, annonce Bruno Le Maire
Les impôts de production payés par les entreprises installées en France baisseront de 20 milliards d'euros au cours des deux prochaines années

Demande de longue date de l'industrie, les impôts de production payés par les entreprises installées en France baisseront de 20 milliards d'euros au cours des deux prochaines années, a annoncé Bruno Le Maire mercredi 15 juillet sur France 2. "Ce sera une baisse massive, deux fois 10 milliards d'euros. Dix milliards d'euros en 2021, 10 milliards d'euros en 2022", a dit le ministre de l'Economie.

"Si vous voulez que les entreprises industrielles s'installent sur les territoires, il ne faut pas qu'elles paient, avant même qu'elles fassent des bénéfices, cinq fois plus d'impôts de production qu'en Allemagne." "Produire en France sera moins cher, c'est aussi simple que ça", a-t-il ajouté.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

A LIRE AUSSI

40 milliards d'euros de relance pour l'industrie

Par ailleurs, le plan de relance qui sera présenté "dès le début du mois de septembre portera sur 100 milliards d'euros", a rappelé Jean Castex le jour même devant les députés. Et l'industrie ne sera pas oubliée. "Nous sommes aujourd'hui trop dépendants de nos partenaires extérieurs et insuffisamment présents sur certains secteurs stratégiques", a insisté le Premier ministre devant les parlementaires, précisant que dans, le cadre du plan de relance, 40 milliards d'euros seront consacrés à notre industrie "pour que cela change". Nos entreprises "doivent évoluer, et les investissements massifs du pacte productif vont les y aider", a-t-il ajouté.

A LIRE AUSSI

avec Reuters (Bertrand Boucey, édité par Nicolas Delame)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS