Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Campus

Les Français toujours nuls en anglais

Cécile Maillard , ,

Publié le

La France arrive à la 35e place d’un classement de 88 pays sur les compétences en anglais de leurs citoyens, dernière des pays européens. Le niveau des Français monte, mais insuffisamment pour rattraper leur retard.

Les Français toujours nuls en anglais © Moyan Brenn CC Flickr

La France et l’Italie se partagent chaque année la dernière place en Europe du classement de l’organisme de formation en langues Education First. En 2018, c’est l'Hexagone qui décroche le pompon, 35e pays dans le monde pour la maîtrise par ses habitants de l’anglais, 32e pays européen. En tête, la Suède, suivie des Pays-Bas et de Singapour ; en 87e et 88e place, l’Irak et la Libye.

Consolation : le score obtenu par les Français au test mis au point par Education First se situe (légèrement) au-dessus de la moyenne mondiale. Et il progresse chaque année. Particularité française : le niveau est homogène sur tout le territoire, alors que dans beaucoup de pays, il varie fortement selon les régions. Le résultat, sans doute, d’une éducation publique très centralisée, qui permet à tous les Français de bénéficier de la même formation scolaire en langues. Comme partout, c’est la région capitale qui obtient les meilleurs scores, sans doute parce qu’elle accueille les sièges sociaux, organisations internationales et grands établissements d’enseignement.

Un bon système éducatif, mais trop de retard

Autre particularité française : le niveau ne baisse pas après 40 ans, alors que dans beaucoup de pays, une fois un pic de compétences atteint, le niveau diminue. Attention, ce n’est pas forcément une bonne nouvelle : la constance du niveau montre surtout qu’aucune réforme d’ampleur n’a permis aux générations nées dans les années 70 d’améliorer leur niveau par rapport aux plus anciennes. En France, les 21-25 ans sont la génération la plus à l’aise avec l’anglais, preuve qu’ils poursuivent leur apprentissage durant leurs études supérieures ou qu’ils ont l’occasion de l’utiliser.

Donc ça bouge. Selon Education First, le système éducatif français n’est pas plus mauvais qu’un autre, ses enseignants sont très bien formés – sauf dans le primaire, le nombre d’heures de cours est important, et 97% des enfants apprennent l’anglais, y compris dans l’enseignement professionnel, ce qui n’est pas le cas partout. "Le français est la deuxième langue internationale, et les francophones ont dû franchir un cap, culturellement, pour accepter l’idée qu’ils devaient apprendre l’anglais, note une responsable de l'organisme de formation. La France a donc démarré tard, mais son système est très bon, elle va vite progresser."

Partout dans le monde, les femmes sont meilleures que les hommes, et l’écart se creuse. L’Afrique est le continent où les compétences en anglais progressent le plus, l’Amérique Latine la seule région où le niveau baisse, l’Asie le continent où les compétences présentent le plus de disparités entre pays. L’Europe, avec 32 pays dans les 35 meilleurs, est de loin le continent le plus compétent en anglais.
 

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

12/11/2018 - 20h29 -

Est-ce qu'on parle des Anglais toujours aussi nuls en français ?
Répondre au commentaire
Nom profil

12/11/2018 - 14h05 -

Ce n'est pourtant pas bien compliqué il suffit d'arrêter les les doublages et les versions françaises, les profs ne sont pas plus nuls qu'ailleurs en Europe!!! Arrêtez donc les doublaged, il suffit de voir les pays où les films restent en VO sous-titrée c'est les pays où la population a le meilleur niveau d'anglais... en quelques années la France remontera vite au classement!!!!
Répondre au commentaire
Nom profil

13/11/2018 - 02h04 -

Arrête le doublage ta fumée quoi pour osé dire cette connerie monumental.
Répondre au commentaire
Nom profil

16/11/2018 - 12h39 -

Totalement d'accord, il faut arrêter de doubler à toute les sauces. Surtout que les doubleurs français sont parfois très mauvais.
Répondre au commentaire
Nom profil

12/11/2018 - 13h27 -

Peut-être qu'il ne sera pas nécessaire l'apprentissage de l'anglais dans tous les cas. Essayons avec d'autres langues. Il me semble l'anglais une langue d'imposition.
Répondre au commentaire
Nom profil

13/11/2018 - 09h37 -

C'est un peu idiot comme commentaire, l'anglais s'est imposé comme langue d'échange de prédilection dans le monde parce que non seulement elle était déjà parlé dans beaucoup de pays (commonwealth) mais aussi parce que c'est l'une des langues les plus faciles à apprendre et on peut échanger assez facilement même si la langue n'est pas entièrement maîtrisée.
Répondre au commentaire
Lire la suite
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les thèmes de L'Usine Campus


Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle