Les Français restent majoritairement frileux face au Big Data

A l’occasion de l’ouverture du salon Big Data Paris 2016, Quantmetry a réalisé un sondage Harris Interactive pour découvrir comment les Français réagissent face à l’exploitation des données.

Partager


Les Français ont du mal à jouer le jeu du partage des données. (Crédits - Flickr c.c. Alcatel-Lucent)

Ce lundi 7 mars s’ouvre le Big Data Paris 2016 au Palais des congrès. Pour la quatrième édition du salon, Quantmetry, organisme de conseil auprès des entreprises dans l’utilisation des données, dévoile une enquête Harris Interactive montrant que les Français ne sont pas familiers avec le Big Data alors que l’exploitation des données se multiplie.

Big Data, késako ?

Aujourd’hui, l’exploitation des données est partout. Aéronautique, automobile, l’ensemble des secteurs de l’industrie s’y met. Pourtant, près de deux Français sur trois (59%) ne savent pas ce que le terme Big Data signifie. Bien qu’une grande majorité l’associe instinctivement aux "données" ou à "l’informatique", 61 % des sondés n’ont jamais entendu ce terme au cours des 6 derniers mois.

En plus de ne pas définir clairement le Big Data, plus de 9 personnes sur 10 se considèrent "mal informées sur l’utilisation des données par les entreprises et les organismes publiques". Cette méconnaissance se traduit par une défiance vis-à-vis des possibilités apportées par cette pratique. Le président de Quantmetry, Jeremy Harroch explique d’ailleurs que "Pour vaincre la défiance, il faut que les entreprises engagent leur révolution Big Data de manière responsable et transparente".

Une confiance mitigée

Les Français estiment toutefois que l’utilisation croissante du Big Data est une bonne chose (78%). Deux sondés sur trois comprennent que les données est un sujet important qui devrait être prioritaire pour les entreprises et les organismes publics. Pourtant, 58% doutent qu’ils en feraient un usage responsable et raisonnable. Les Français sont plus catégoriques sur le Big Data comme solution à la crise et au chômage. Trois personnes sur quatre n’y croient pas.

Les Français se méfient également des secteurs dans lesquels le Big Data sera développé. Ainsi, 67% ont confiance dans l’utilisation des données par les professionnels de santé et 62% dans les organismes publics. Le sondage révèle néanmoins une méfiance vis-à-vis des boutiques en ligne (60%), de la grande distribution (70%), mais surtout des réseaux sociaux et des grands acteurs du web (78%).

Les français pas encore prêts

Tout en admettant que l’utilisation des données peut avoir de bonnes répercutions, les Français ne sont pas prêt à franchir le pas. Seulement 53% des personnes interrogées sont prêtes à une utilisation accrues des données, mais uniquement par les professionnels de santé.

La moitié d’entre eux y sont favorables pour les organismes publics. Mais l’augmentation de l’exploitation des données par les entreprises commerciales est beaucoup plus tranchée. En tête les réseaux sociaux avec 81% des sondés opposés à cette pratique, viennent ensuite la grande distribution à 74%, puis les enseignes de vente en ligne pour 72%.

Le Big Data peut être utilisé par les marques pour proposer de meilleures offres aux consommateurs. Mais les Français ne sont pas prêts à faire le premier pas. Trois quart d’entre eux ne veulent pas que leur historique de recherche génère des publicités ciblées. La géolocalisation a du mal à passer également avec 80% de personnes réticentes à la pratique par les pouvoirs publiques et même 85% par les entreprises. Plus de neuf sondés sur dix sont défavorables à la vente ou à la location des données par des entreprises.

Dans sa globalité, le Big Data est mal perçu par les Français. Ils sont 81% à penser que l’exploitation des données permettra une augmentation des risques pour les consommateurs au vu de leur "fichage" alors que seulement 15% estiment que le Big Data générera des opportunités pour les consommateurs au vu d’un meilleur ciblage des besoins.

Pour aller plus loin, retrouvez un dossier complet sur L’Usine Digitale : Le big bang du Big Data.

0 Commentaire

Les Français restent majoritairement frileux face au Big Data

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS